Données

35 ans d'évolutions des conditions de travail

Datavisualisation

Sommaire
Comment a évolué la proportion de personnes salariées qui portent des charges lourdes depuis les années 1980 ? Qui utilise l’informatique et comment cela a-t-il évolué ? Quelles sont les personnes qui doivent cacher leurs émotions dans leur travail ?

Ces thèmes et de nombreux autres sont abordés par les enquêtes réalisées entre 1984 et 2019 sur les conditions de travail et les risques psychosociaux : les contraintes physiques, la prévention des risques, les rythmes et l’intensité du travail, le temps de travail, l’autonomie, la coopération, les violences, le sens du travail, etc.

Définition, source et champ

Les résultats concernent l’ensemble de la population salariée et sont disponibles par année, sexe, tranche d’âge, catégorie socioprofessionnelle, secteur d’activité, type d’employeur (distinguant les trois versants de la fonction publique) et type de contrat.

Conformément aux principes des enquêtes Conditions de travail depuis leur création en 1978, ce sont les connaissances et le point de vue de la personne salariée sur son travail qui sont recueillis. Les personnes interrogées doivent décrire les conditions de travail dans l’emploi principal qu’elles occupent.

Depuis 2013, une alternance a été mise en place entre des enquêtes ayant un focus « Conditions de travail » comme en 2013 et en 2019, et des enquêtes ayant un focus « Risques psychosociaux », comme celle de 2016, et la prochaine prévue en 2024.

Retrouvez plus de détails dans les parties documentation et enquêtes situées en bas de page. 

Pour certains indicateurs, les résultats sont disponibles pour la France métropolitaine depuis 1984. Les résultats pour la France entière sont disponibles depuis 2013.

Évolution des caractéristiques de la population salariée

Les caractéristiques de la population salariée ont beaucoup évolué depuis les années 1980 : rajeunissement puis vieillissement à partir des années 2000, hausse de la part des femmes, de la catégorie socioprofessionnelle des cadres et professions intellectuelles supérieures, etc.

Cela explique certaines des évolutions qui sont constatées dans les conditions de travail. Pour aider à l’interprétation des résultats, la structure de la population salariée lors de chaque enquête est décrite dans les fichiers Excel ci-dessous, pour la France métropolitaine de 1984 à 2019 ; et pour la France, département d'outre-mer inclus, de 2013 à 2019. 
Comme sur les conditions de travail, les effectifs salariés sont présentés par sexe, tranche d’âge, catégorie socioprofessionnelle, secteur d’activité, type d’employeur (distinguant les trois versants de la fonction publique) et type de contrat.

Téléchargez les fichiers Excel

 

Documentation

La datavisualisation couvre l’ensemble des questions présentes dans l’enquête Conditions de travail de 2016 ou dans celle de 2019.
Dès lors que les questions sont restées identiques, les résultats sont fournis pour les années 1984, 1991, 1998, 2005, 2013, 2016 et 2019.

Par défaut, afin de favoriser la comparaison des résultats sur le long terme, les résultats sont fournis pour la population salariée de France métropolitaine. Depuis 2013, l’enquête est réalisée en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane, à La Réunion, ainsi qu’à Mayotte depuis 2019. Les résultats sont donc fournis pour la France entière pour 2013, 2016 et 2019 lorsque les indicateurs sont disponibles.

Même si les enquêtes Conditions de travail interrogent également les personnes en emploi non salarié depuis 1991, les résultats sont restreints aux personnes salariées, pour des questions de comparabilité.

Les résultats par secteur d’activité, type de contrat et type d’employeur portent uniquement sur les années 2013, 2016 et 2019 : 

  • La nomenclature des activités françaises a connu une révision profonde en 2008 qui induit une rupture de série. À partir de 2013, les résultats sont présentés dans la nouvelle nomenclature, agrégée en 17 postes ; 
  • Depuis 2013, le type de contrat (CDI, CDD, …) est renseigné par une question spécifique à l’enquête Conditions de travail et différente de celle de l’enquête Emploi utilisée précédemment ;
  • La classification des salariés selon le versant de la fonction publique a fait l’objet d’un effort particulier depuis l’enquête Conditions de travail de 2013 du fait des sur-échantillons réalisés auprès des salariés de la fonction publique, mais il n’existe pas de variable comparable pour les éditions précédentes. 

 

Pour les éditions antérieures à 2013, le nombre de réponses prises en compte, celles des personnes salariées en France métropolitaine, varie entre 17 000 et 19 000. En 2013, 26 000 personnes salariées en métropole et 4 000 dans les département d’outre-mer contribuent au calcul des résultats. En 2016 et 2019, elles étaient environ 21 000 en métropole et 1 200 outre-mer. Depuis 2013 l’enquête comprend des sur-échantillons dans la fonction publique et le secteur hospitalier qui augmentent l’effectif de salariés enquêtés.

Les fréquences afférentes à une question sont calculées sur les personnes répondantes à cette question, en appliquant la pondération spécifique à chaque édition de l’enquête (voir L’enquête Conditions de travail-risques psychosociaux 2016 : apurement et redressement). Les personnes qui ont refusé de répondre ou ont répondu « ne sait pas » sont exclues. Cette règle est reprise des publications concernant les éditions antérieures et permet d’assurer la comparabilité. Elle a peu d’influence sur les résultats dans la mesure où la non-réponse partielle à une question donnée est en général de l’ordre de 1%. Quelques exceptions sont faites, lorsqu’il est important de faire apparaître la non-réponse. Elles sont mentionnées sous les graphiques et tableaux.

Lorsque l’effectif de salariés dans une catégorie est inférieur à 100, les résultats ne sont pas présentés. Par exemple, moins de 100 femmes ouvrières agricoles et moins de 100 femmes contremaîtres ou agentes de maîtrise ont été interrogées lors de chacune des éditions de l’enquête. Il s’agit d’une condition sur les dénominateurs (nombre de personnes salariées dans une catégorie) qui se retrouve en grande partie à l’identique dans toutes les séries.
D’autres résultats peuvent manquer par insuffisance de répondants, lorsque la question n’a été posée qu’à une partie des personnes enquêtées. Le nombre de kilomètres parcourus ne concerne ainsi que les personnes salariées qui utilisent un véhicule.

Catégories socioprofessionnelles
Cadres et prof. intellectuelles sup. Cadres et professions intellectuelles supérieures
Cadres du public, prof. intel. et art. Cadres de la fonction publique, professions intellectuelles et artistiques
Prof. int. enseignement, santé, public Professions intermédiaires de l'enseignement, de la santé, de la fonction publique et assimilés
Prof. int. adm et comm. des entrepr. Professions intermédiaires administratives et commerciales des entreprises
Employés adm. d'entreprise Employés administratifs d'entreprise

 

Secteur d'activité économique (Naf rèv.2)
Fabrication aliments,  boissons, tabac Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac
Fabrication d'équipements et de machines Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques; fabrication de machines
Ind. extractives, énergie,  eau, déchets, dépollution Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution
Act. scientifiques, techniques, services adm., soutien Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien
Adm. publique, enseignement, santé et social Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale

 

Type d'employeur
Fonct. publique de l'Etat Fonction publique de l'État
Salarié de l’État (ministères, établissements publics administratifs (EPA) nationaux, établissements publics d'enseignement, ...)
Fonct. publique territoriale Fonction publique territoriale
Salarié d'une collectivité territoriale (régions, départements, communes, OPHLM, établissements publics administratifs (EPA) des collectivités territoriales, ...)
Fonct. publique hospitalière Fonction publique hospitalière
Salarié d’un hôpital public, salarié du secteur public social et médico-social (établissement d'hébergement pour personnes âgées, établissements sociaux ou médico-sociaux)
Marchand ou associatif Secteur marchand ou associatif
Salarié d’une entreprise, d’un artisan, d’une association, salarié d'un ou plusieurs particuliers