Enquête / source
Clôturée

La surveillance médicale des expositions des salariés aux risques professionnels (Sumer 2010)

L’enquête Sumer 2010 visait à surveiller l’exposition des salariés aux risques professionnels.

L’enquête visait à :

  • décrire l’ensemble des expositions liées aux postes de travail (ambiances et contraintes physiques, contraintes organisationnelles et relationnelles, agents biologiques ou produits chimiques) auxquelles sont soumis les salariés, et caractériser ces expositions (durée et intensité),
  • décrire les pratiques de prévention et les protections collectives ou individuelles mises en place par les entreprises,
  • questionner le salarié sur son vécu de sa situation de travail (risques psychosociaux, santé perçue, etc.)
  • évaluer l’évolution dans le temps des principales expositions,
  • contribuer à éclairer les priorités en matière de prévention des risques professionnels.

Trois enquêtes Sumer ont déjà eu lieu : 1987 à titre expérimental, 1994 et 2003. Les enquêtes de 1994 et de 2003 ont suivi une méthodologie commune, ce qui a permis de publier les évolutions.

En 2010, le champ est plus large qu’en 2003 : les élargissements du champ aux salariés de EDF-GDF, des hôpitaux publics, de La Poste, de la SNCF et d’Air France seront renouvelés. Mais surtout la fonction publique d’Etat et la fonction publique territoriale participeront à l’enquête ainsi que la RATP.
 

Cette enquête est désormais terminée. 

 

Caractéristiques de l'enquête

Périodicité Ponctuelle ou pluri-annuelle.
Champ statistique

Les salariés d’entreprises privées et des trois versants de la fonction publique, surveillés par la médecine du travail ou la médecine de prévention.
Le nombre d’unités enquêtées est d’environ 50 000.

Champ géographique France métropolitaine.
Mode de collecte Questionnaire papier ou internet rempli par le médecin du travail et son équipe.