Enquête / source

InserJeunes

Mesure de l’insertion des jeunes après la voie professionnelle

La Dares et la Depp ont rapproché différentes sources administratives existantes pour suivre les parcours des jeunes en voie professionnelle et leur insertion dans l’emploi grâce à de nouvelles données, plus fiables et plus complètes.

InserJeunes est un système d’information obtenu par rapprochement : 

  • de bases de données administratives « scolarité » (remontées administratives des inscriptions des élèves et des apprentis) ;
  • de bases de données « emploi » issues des Déclarations sociales nominatives (DSN), traitées par la Dares.

A ce stade, InserJeunes couvre deux champs sur l’ensemble de la France hors Mayotte :

  • les apprentis préparant une certification de niveau 3 (ex : CAP), 4 (ex : Bac Pro, BP) ou 5 (ex : BTS) ;
  • les élèves de voie professionnelle scolaire relevant du ministère chargé de l’Éducation nationale des secteurs public et privé sous contrat.

InserJeunes permet de se rapprocher de l’exhaustivité et de construire des indicateurs à des niveaux très fins. Inserjeunes permet de calculer pour chaque centre de formation d'apprentis et pour chaque lycée professionnel, à condition que les effectifs concernés soient suffisants, des taux de poursuite d’études et d’emploi pour les différentes formations couvertes, ainsi que la valeur ajoutée de l’établissement. Les indicateurs d’insertion professionnelle sont disponibles à différents moments après la sortie du système éducatif (6 mois, 12 mois, 18 mois et 24 mois).

Le dispositif Inserjeunes répond à la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » de septembre 2018. Il a  reçu pour sa construction un financement du Fonds pour la transformation de l’action publique (FTAP). Il succède aux enquêtes d’insertion menées par la Depp et les établissements de formation (enquêtes IVA-IPA). Les résultats obtenus à partir du dispositif Inserjeunes ne sont pas comparables aux résultats de ces enquêtes.

Les premiers résultats ont été diffusés début 2021. Les résultats les plus récents portent sur l’insertion à 12 mois des lycéens en cycle d’études professionnelles et les apprentis sortis d’études en 2020 et sur l’insertion à 24 mois de la génération sortie en 2019.