Présentation du comité scientifique du PIC

Comité scientifique d’évaluation du PIC

Dans le cadre du Grand Plan d’Investissement, le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) vise à former un million de jeunes et un million de demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et à transformer en profondeur le système de formation professionnelle, « depuis l’analyse du besoin de compétence à la réingénierie pédagogique, en passant par l’expression de la commande de formation ». Compte tenu de ces enjeux, l’évaluation et l’expérimentation jouent un rôle déterminant dans la mise en œuvre du PIC. Un Comité Scientifique, installé depuis le 4 Juillet 2018, a pour mission de mener les évaluations des actions conduites dans ce cadre.

Composition
Ce comité est composé de 17 membres, universitaires et chercheurs dans plusieurs disciplines (économie, sciences cognitives, sciences de l’éducation, sciences politiques, sociologie). Il est présidé par Marc Gurgand, professeur d’économie à l’Ecole d’économie de Paris, assisté de deux vice-présidents ; Carole Tuchszirer, socio-économiste au CNAM (Centre d’Economie de l’Emploi et du Travail) et Roland Rathelot, professeur d’économie à l’Université de Warwick.
La DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques) en assure le secrétariat.
La première réunion du comité a eu lieu le 4 juillet 2018. Il a vocation à se réunir chaque trimestre. Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, a participé aux échanges de la réunion du 16 octobre 2018.
Composition du comité scientifique

Rôle
Le comité a pour rôle de concevoir les évaluations des programmes du Plan, qu’ils soient régionaux ou nationaux. Celles-ci visent à observer leur mise en œuvre dans l’écosystème territorial où ils prennent place mais également à quantifier leur impact sur les bénéficiaires ou sur les parties prenantes.
D’abord centrées sur les différents programmes du Plan, les études et évaluations lancées par le comité auront vocation ensuite à observer comment s’opère et avance la transformation du système de formation professionnelle.

Moyens d’intervention
Pour conduire ses missions, le comité lance des appels à projets d’études et de recherches ou commandite des études (via des marchés d’étude). Un fonds d’évaluation permet de les financer.
Le comité publie chaque année un rapport qui rend compte de son activité et les résultats des études et évaluations.