Participation, intéressement et épargne salariale en 2018

Un accès plus large aux dispositifs, mais moins de bénéficiaires de primes de participation et d’intéressement

En 2018, neuf millions de salariés ont accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale, soit 50,9 % des salariés du secteur privé non agricole. Cette part progresse légèrement par rapport à 2017 (+1,0 point), surtout dans les très petites entreprises. 7,5 millions de salariés ont disposé de ce complément de revenu. En 2018, les bénéficiaires de prime d’intéressement ou de participation sont moins nombreux qu’en 2017 (-3,5 % et -1,1 %), comme les bénéficiaires d’un l’abondement de l’employeur sur le plan d’épargne retraite collectif (Perco). Inversement, davantage de salariés bénéficient d’un abondement de l’employeur sur un plan épargne entreprise (PEE). Ce dernier couvre 42,9 % des salariés et demeure le plus répandu des dispositifs car il sert de support principal aux versements.

19,4 milliards d’euros ont été distribués au titre de l’année 2018 par les entreprises, dont 18,6 par celles de 10 salariés ou plus. Ce montant augmente moins vite en 2018 (+1,3 %) qu’en 2017 (+6,6 %), en raison du ralentissement des sommes versées au titre de la participation (+1,1 %, après +4,0 %) et de la baisse des montants versés au titre de l’intéressement (-0,4 %, après +9,1 %). Les abondements distribués sur les PEE progressent fortement (+10,9 % après +4,9 %), alors que ceux des Perco ralentissent (+1,1 %, après +6,1 %). 7,3 millions de salariés des entreprises de 10 salariés ou plus bénéficient ainsi d’un complément de rémunération moyen de 2 561 euros (+1,9 %, après +6,4%).

pdf Participation, intéressement et épargne salariale en 2018 Téléchargement (322.9 ko)
xlsx Données - Participation, intéressement et épargne salariale en (...) Téléchargement (82.6 ko)