Métiers

Zone Centrale

Sur une période de 5 ans, 22 % de la population change de métiers suite à une évolution de carrière (formation, promotion) ou une reconversion professionnelle. 

Les analyses au niveau des métiers permettent d’étudier à un niveau plus fin l’emploi et le marché du travail par exemple pour :

  • décrire pour un métier donné, les personnes qui l’exercent, leurs contrats et leurs employeurs ; 
  • définir les tensions sur le marché du travail (les difficultés de recrutement, les besoins de formation, l’attractivité des métiers) ;
  • identifier des tendances à des fins prospectives (essor et déclin de certains métiers à l’horizon de quelques années) ;
  • connaitre les métiers de population spécifiques (les travailleurs handicapés, les immigrés, etc.) ;
  • mettre en évidence des similarités entre métiers (dans le mode de recrutement, dans les conditions de travail).

Pour mener ces études, la Dares établit la nomenclature des familles professionnelles (métiers) qui réunit au sein d’une même catégorie des personnes ayant des compétences proches et qui exécutent des tâches semblables. 
 

Toutes les productions sur

Métiers ( 4 résultats )

4 résultats

  • Publication

    Quels sont les métiers du numérique ?

    Quel est leur poids dans l’emploi total actuel ? Quelles sont les principales caractéristiques de ces emplois et celles des personnes qui les occupent ? Quels sont les métiers numériques émergents ?

  • Données

    La nomenclature des familles professionnelles : Fap 2009

    Au milieu des années 1980, les familles professionnelles sont nées d’un besoin d’unifier et de standardiser des classements créés par les statisticiens dans différentes régions. Ces outils avaient été construits dans le but de réunir, à travers un même filtre, les statistiques de l’emploi ainsi que celles de demande et d’offre d’emploi, en articulant les données de ces deux univers.

  • Publication

    Les modèles de projections d'emploi par métier à moyen terme

    La Dares réalise périodiquement des projections à moyen-long terme d’emploi et de postes à pourvoir par métier, en collaboration notamment avec le Centre d’analyse stratégique (CAS), dans le cadre du groupe « Prospective des Métiers et des Qualifications » (PMQ).