Publication

Au 3e trimestre 2020, l’emploi intérimaire continue de se redresser et se rapproche de son niveau d’avant-crise

Après un recul historique en début d’année et un début de reprise au 2e trimestre, l’emploi intérimaire continue à se redresser au 3e trimestre 2020 (+22,8 %, soit +131 600 intérimaires, après +22,9 % soit +107 800 au trimestre précédent). Cependant, ce redressement n’est encore que partiel : fin septembre 2020, l’emploi intérimaire reste inférieur de 10 % à son niveau de fin décembre 2019.

La reprise se poursuit dans tous les secteurs, à un rythme différent selon l’ampleur de la baisse au 1er trimestre puis du rebond au 2e trimestre : elle est ainsi un peu plus forte dans l’industrie (+26,8 % après +14,3 %) que dans la construction (+24,2 % après +85,3 %) et le tertiaire (+19,4 % après +12,4 %). Dans les trois secteurs, l’emploi intérimaire reste toutefois inférieur à son niveau d’avant crise (par rapport à fin 2019, -13,8 % dans l’industrie, -8,4 % dans la construction et -7,7 % dans le tertiaire).

Mesuré en moyenne sur l’ensemble du 3e trimestre 2020, le volume de travail temporaire (en équivalent emplois à temps plein) se redresse nettement (+50,5 % après -39,7 % au 2e trimestre 2020).

Autres éditions