Publication

L’emploi intérimaire poursuit son recul au 2e trimestre 2022 (–2,5 %)

L’emploi intérimaire recule de nouveau au 2e trimestre 2022 (−2,5 %, soit −20 500 intérimaires, après −1,9 %, soit −15 800 intérimaires au 1er trimestre 2022).

Sur un an, il est néanmoins en hausse de 2,2 %, et dépasse de 1,6 % le niveau de fin décembre 2019. L’emploi intérimaire continue à diminuer dans l’ensemble des secteurs, en particulier dans la construction (−4,7 %, après −4,5 % au 1er trimestre 2022) mais aussi dans l’industrie (−2,3 %, après −1,0 %) et le tertiaire (−1,9 %, après −1,5 %). Sur un an, l’emploi intérimaire baisse dans la construction
(−5,1 % par rapport au 2e trimestre 2021), tandis qu’il augmente dans l’industrie (+5,2 %) et le tertiaire (+3,1 %).

Mesuré en moyenne sur l’ensemble du 2e trimestre 2022, le volume de travail temporaire (en équivalent temps plein) diminue également par rapport au trimestre précédent (−4,1 %, après +3,0 % au 1er trimestre 2022).

Autres éditions