Publication

L'emploi intérimaire augmente au 2e trimestre 2021 (+2,4 % )

L’emploi intérimaire augmente au deuxième trimestre 2021 (+2,4 %, soit +17 900 intérimaires, après +0,2 % soit +1 200 intérimaires au trimestre précédent).

Après un recul historique lors du premier trimestre 2020, une reprise marquée au cours de l’année 2020 et une stabilisation début 2021, l’emploi intérimaire augmente au deuxième trimestre 2021 (+2,4 %, soit +17 900 intérimaires, après +0,2 % soit +1 200 intérimaires au trimestre précédent). Il demeure cependant en-deçà de son niveau d’avant la crise sanitaire : fin juin 2021, l’emploi intérimaire reste inférieur de 2,9 % au niveau de fin décembre 2019.

La dynamique de l’emploi intérimaire diffère toutefois selon les secteurs d’activité. Dans la construction, le nombre d’intérimaires diminue après s’être stabilisé en début d’année (-3,6 %, après -0,5 % au 1er trimestre 2021). Dans l’industrie, la reprise se poursuit mais à un rythme plus modéré qu’au trimestre précédent (+0,9 %, après +1,7 %). Au contraire, dans le tertiaire, le nombre d’intérimaires augmente sensiblement, après une légère diminution au premier trimestre (+6,3 %, après -0,7 %). L’emploi intérimaire dépasse ainsi son niveau d’avant-crise dans le secteur des services (+2,2 % par rapport à fin 2019), tandis qu’il y reste inférieur dans l’industrie et la construction (-7,1 % dans l’industrie et -6,7 % dans la construction).

Mesuré en moyenne sur l’ensemble du 2e trimestre 2021, le volume de travail temporaire (en équivalent emplois à temps plein) continue à se redresser (+3,7 %, après +3,3 % au 1er trimestre 2021).

Autres éditions