Publication

Évolution des salaires de base et conditions d’emploi dans le secteur privé : résultats définitifs du 3e trimestre 2021

Fin septembre 2021, 16,7 % des salariés du privé travaillent à temps partiel et 83,3 % travaillent à temps complet dans les entreprises de 10 salariés ou plus, hors agriculture, particuliers employeurs et activités extraterritoriales.

Pour 14,5 % des salariés à temps complet, le temps de travail est décompté sous la forme d’un forfait en jours. Pour les autres, la durée hebdomadaire collective moyenne du travail est de 35,7 heures.

Dans ces mêmes entreprises, l’indice du salaire mensuel de base de l’ensemble des salariés croît de 0,3 % entre les mois de juin 2021 et septembre 2021. Il augmente de 1,5 % entre septembre 2020 et septembre 2021. À titre de comparaison, l’indice des prix (pour l’ensemble des ménages et hors tabac) augmente de 2,1 % sur la même période1.

L’indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés progresse de 0,3 % au 3e trimestre de l’année, soit 1,5 % sur un an au 3e trimestre.

Avertissement : Depuis l’enquête portant sur le 2e trimestre 2020, le questionnaire est allégé. Les indicateurs de durée hebdomadaire collective, et les proportions de salariés au forfait, à temps partiel et en contrat à durée déterminée de cette publication sont désormais calculés en utilisant la Déclaration Sociale Nominative (DSN).

  • 1. Il s’agit de l’indice des prix à la consommation hors tabac pour l’ensemble des ménages, indice le plus adapté pour analyser les évolutions du salaire mensuel de base de l’ensemble des salariés. Les modalités de revalorisation du Smic font quant à elles référence à l’augmentation de l’indice mensuel des prix à la consommation hors tabac des ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie (+2,3 % de septembre 2020 à septembre 2021).