Publication

Évolution des salaires de base dans le secteur privé : résultats provisoires du 1er trimestre 2024

L’indice du salaire mensuel de base (SMB) de l’ensemble des salariés progresse de 1,3 % au cours du 1er trimestre 2024. Sur un an, il augmente de 3,3 % après +3,9 % le trimestre précédent.

L’indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) progresse de 1,4 % au cours du 1er trimestre 2024 dans les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé hors agriculture, particuliers employeurs et activités extraterritoriales. Il croît de 1,7 % dans l’industrie, de 1,4 % dans le tertiaire et de 1,2 % dans la construction. Sur un an, le SHBOE augmente de 3,6 % fin mars 2024 après +4,1 % fin décembre 2023.

L’indice du salaire mensuel de base (SMB) de l’ensemble des salariés progresse de 1,3 % au cours du 1er trimestre 2024. Sur un an, il augmente de 3,3 % après +3,9 % le trimestre précédent.

Ces évolutions doivent être mises en regard de l’inflation : les prix à la consommation (pour l’ensemble des ménages et hors tabac) augmentent de 2,1 % entre fin mars 2023 et fin mars 2024. Sur un an et en euros constants, le SHBOE augmente ainsi de 1,4 % et le SMB de 1,1 %.

Par secteur d’activité, le SMB croît, au cours du 1er trimestre 2024, de 1,6 % dans l’industrie, de 1,3 % dans la construction et de 1,2 % dans le tertiaire (tableau 2). Sur un an, il augmente respectivement de 3,6 %, 3,0 % et 3,2 % pour chacun de ces secteurs (industrie, construction et tertiaire). En euros constants et sur la même période, il augmente de 1,4 % pour l’industrie, de 0,8 % pour la construction et de 1,1 % pour le tertiaire.

Par catégorie socioprofessionnelle, le SMB progresse, au cours du 1er trimestre 2024, de 1,6 % pour les ouvriers, de 1,2 % pour les employés, de 1,3 % pour les professions intermédiaires et de 1,1 % pour les cadres. Sur un an, il augmente respectivement de 3,8 %, 3,4 %, 3,0 % et 2,8 % pour chacune de ces catégories (ouvriers, employés, professions intermédiaires et cadres). En euros constants et sur la même période, il augmente de 1,6 % pour les ouvriers, de 1,3 % pour les employés, de 0,8 % pour les professions intermédiaires et de 0,6 % pour les cadres.

Glissement annuel des salaires et des prix à la consommation

Avertissement : pour le salaire horaire de base et le salaire mensuel de base, les glissements annuels aux T1 2020 et T1 2021 ne peuvent pas être calculés.
Champ à partir du 2e trimestre 2018 : salariés du privé hors agriculture, particuliers employeurs et activités extraterritoriales ; France hors Mayotte.
Champ jusqu'au 1er trimestre 2018 : champ précédent hors Drom, hors associations de loi 1901 de l’action sociale et hors syndicats de copropriété
Sources : Dares, enquête trimestrielle Acemo ; Insee, indice des prix à la consommation.

Les résultats provisoires présentés ici sont établis à partir des 8 400 premiers questionnaires reçus au 2 mai 2024 et traités par le pôle des enquêtes Acemo. Les résultats définitifs seront publiés le 14 juin 2024.

Autres éditions