Politiques de l’emploi

Zone Centrale

Les politiques de l’emploi recouvrent les interventions publiques sur le marché du travail, qui ont pour objectif d’en améliorer le fonctionnement, d’accroître et préserver l’emploi, ainsi que de réduire le chômage et les discriminations à l’embauche. Ces politiques, qui peuvent cibler des publics particuliers et prendre des formes différentes, sont régulièrement classées en deux catégories :

  • Passives, comme l’indemnisation du chômage et les mesures de retrait d'activité anticipé ;
  • Actives, telles que les dispositifs de soutien à la création d’emplois dans le secteur marchand ou non marchand, la formation professionnelle, l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Parmi les bénéficiaires des politiques actives de l’emploi, fin 2019, près de 1,6 million de personnes occupent un emploi aidé en France métropolitaine, c’est-à-dire un emploi bénéficiant d’une aide publique, hors allégements généraux de cotisations sociales et dispositifs sectoriels. Il s’agit de bénéficiaires de contrats aidés (199 000), d’étudiants en alternance (698 000), qu’ils soient en formation initiale ou en reprise d’études, et de bénéficiaires d’autres dispositifs d’aide à l’emploi (667 000), parmi lesquels se trouvent principalement les créateurs d’entreprises aidés (639 000). Le nombre de bénéficiaires d’emplois aidés augmente de 359 000 sur un an (+29,8 %), après deux années de baisse ; il dépasse ainsi légèrement son niveau de fin 2015 pour atteindre son plus haut depuis 1990. 
 

Toutes les productions sur

Politiques de l’emploi ( 7 résultats )

7 résultats

  • Publication

    Les contrats aidés de 2005 à 2011

    Entre 2005 et 2011, 2,2 millions de conventions initiales de contrats aidés ont été signées, dont les trois quarts dans le secteur non marchand.

  • Publication

    L'accompagnement des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA)

    La loi du 1er décembre 2008 généralisant le revenu de solidarité active (RSA) et réformant les politiques d’insertion a réorganisé l’ensemble du processus visant à orienter et à accompagner dans un parcours d’insertion les personnes bénéficiaires du RSA.

  • Publication

    La prime à l'embauche d'un jeune stagiaire

    Dans le cadre du plan d’urgence pour l’emploi des jeunes, les employeurs ont pu bénéficier d’une prime de 3000 euros pour l’embauche de jeunes stagiaires en contrat à durée indéterminée, lorsque la date d’embauche était comprise entre fin avril 2009 et fin juin 2010.