Métiers

Zone Centrale

Sur une période de 5 ans, 22 % de la population change de métiers suite à une évolution de carrière (formation, promotion) ou une reconversion professionnelle. 

Les analyses au niveau des métiers permettent d’étudier à un niveau plus fin l’emploi et le marché du travail par exemple pour :

  • décrire pour un métier donné, les personnes qui l’exercent, leurs contrats et leurs employeurs ; 
  • définir les tensions sur le marché du travail (les difficultés de recrutement, les besoins de formation, l’attractivité des métiers) ;
  • identifier des tendances à des fins prospectives (essor et déclin de certains métiers à l’horizon de quelques années) ;
  • connaitre les métiers de population spécifiques (les travailleurs handicapés, les immigrés, etc.) ;
  • mettre en évidence des similarités entre métiers (dans le mode de recrutement, dans les conditions de travail).

Pour mener ces études, la Dares établit la nomenclature des familles professionnelles (métiers) qui réunit au sein d’une même catégorie des personnes ayant des compétences proches et qui exécutent des tâches semblables. 
 

Toutes les productions sur

Métiers ( 4 résultats )

4 résultats

  • Publication

    Les professions de l’économie verte

    Près de 4 millions d’emplois, c’est ce que représentent en moyenne sur les années 2010 à 2014 les « professions vertes » – celles qui ont une finalité environnementale –, et les « professions verdissantes » – celles dont l’exercice est potentiellement affecté par la prise en compte des préoccupations environnementales.

  • Publication

    L'évolution des métiers en France depuis vingt-cinq ans

    En vingt-cinq ans, la hausse globale du niveau de diplôme a transformé les « normes de qualification » requises pour l’exercice du métier, en particulier pour les employés. Le salariat, le temps partiel et les formes particulières d’emploi (CDD, intérim) se sont développés.