Enquête / source
Clôturée

Prime pour l’emploi

PPE

L'enquête visait notamment à mesurer la connaissance du dispositif auprès de ses bénéficiaires effectifs ou potentiels, à améliorer la connaissance des coûts liés à l’emploi et notamment des freins monétaires et non monétaires à l’augmentation de l’offre de travail.

La prime pour l’emploi (PPE) a été mise en place en 2001 et bénéficie à des foyers fiscaux dont l’un des membres a perçu des revenus d’activité et dont la rémunération horaire est faible. Le dispositif, qui a été modifié à plusieurs reprises au fil des ans, a une double finalité, redistributive et incitative.

L’enquête vise à mieux comprendre le volet incitatif de la PPE, sans toutefois prétendre fournir une mesure de ses effets sur l’emploi. Elle cherche notamment à mesurer la connaissance du dispositif PPE auprès de ses bénéficiaires effectifs ou potentiels, à améliorer la connaissance des coûts liés à l’emploi et notamment des freins monétaires et non monétaires à l’augmentation de l’offre de travail, et à clarifier le rôle de la PPE dans le jeu des incitations et des freins à l’augmentation de l’offre de travail.

L’enquête vise enfin à analyser la trajectoire professionnelle des bénéficiaires de la PPE, notamment en termes de transition du non-emploi vers l’emploi (reprise d’emploi), et à mettre en évidence d’éventuels freins à la reprise d’emploi ou au maintien en emploi.

Caractéristiques de l'enquête

Périodicité Ponctuelle.
Champ statistique

Individus âgés de 23 à 55 ans en 2007 et qui ont eu des revenus mensuels d’activité de moins de 1,5 Smic en 2005.

12 600 enquêtés. Taux de réponse : 26 %, soit 3 280 répondants.

Mode de collecte

Entretiens avec enquêteur en face-à-face.

Calendrier La collecte a eu lieu en 2007