Enquête / source
Clôturée

Les chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise ayant bénéficié de l’Accre deux ans après la création (2006)

Cette enquête visait à comprendre le rôle de l’Accre dans le processus de retour à l’emploi des demandeurs d’emploi et l’accompagnement dont ils ont bénéficié.

L'aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d'entreprise existe depuis 1979. Depuis cette date, le dispositif a connu plusieurs modifications législatives. La disposition la plus récente prolonge le bénéfice des exonérations de cotisations sociales jusqu’à 24 mois maximum pour les micro entreprises (décret n° 2005-592 du 27 mai 2005).

L’enquête cherchait à connaître : 

  • les motivations et les conditions de la création, les embauches éventuellement réalisées par le créateur, les aides et l’accompagnement dont il avait bénéficié ainsi que sur le rôle de l’État et des organismes publics concernés ;
  • pour les créateurs qui sont toujours à la tête de leur entreprise, l’adéquation entre le projet initial et la situation actuelle ;
  • pour les créateurs qui ont quitté la tête de leur entreprise, les motifs de cessation et la situation actuelle.

Cette enquête est désormais terminée.

 

Caractéristiques de l'enquête

Périodicité Enquête ponctuelle.
Champ statistique

Chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise ayant bénéficié de l’Accre en 2004 et dont la création est intervenue au second trimestre 2004 en France métropolitaine.

7 854 bénéficiaires de l’Accre dont 6 080 avec des coordonnées exploitables. Sur ces coordonnées exploitables, 4 970 répondants, soit un taux de réponse de 82 %. Parmi ces répondants, une sélection a été effectuée par les enquêteurs au moment de l’interrogation afin de surreprésenter les bénéficiaires de l’Accre ayant cessé leur activité de chef d’entreprise au moment de l’enquête. Au final 2 534 répondants ont été retenus.

Champ géographique France métropolitaine.
Mode de collecte Enquête téléphonique.
Calendrier

Septembre 2006.

Mise à disposition des données Au centre Quetelet.