Enquête / source

Appariement entre le Fichier historique de Pôle emploi et les données de l’enquête Emploi

FH-EEC

L’appariement entre le Fichier historique de Pôle emploi (FH) et les données de l’enquête Emploi en continu de l’Insee (EEC) renseigne sur l’historique d’inscription à Pôle emploi des personnes interrogées entre le 1er trimestre 2012 et le 4e trimestre 2017.

L’appariement FH-EEC (fichier historique et enquête emploi en continu) vise à permettre de croiser les concepts de chômage au sens du BIT et d’inscription à Pôle emploi.
En effet, les deux concepts de chômeur au sens du BIT et de demandeurs d’emploi en catégorie A sont proches, mais ne se recoupent pas totalement. 

  • un demandeur d’emploi inscrit en catégorie A peut ne pas être classé comme chômeur au sens du BIT dans l’enquête, par exemple s’il n’est pas disponible immédiatement, à la date de l’enquête, pour travailler en raison de vacances, d’une maladie, d’un déménagement, etc.
  • Inversement, un chômeur au sens du BIT n’a aucune obligation de s’inscrire à Pôle emploi. Notamment, les jeunes qui viennent de finir leurs études et se mettent à chercher un emploi ne s’inscrivent pas toujours à Pôle emploi, car ils n’espèrent aucune indemnisation. 

Les enquêtes emploi 2012 à 2017 sont mobilisées. L’enquête emploi est un panel rotatif : les personnes enquêtées le sont six trimestres consécutifs. Au total, en France métropolitaine et pour les personnes âgées de 15 à 64 ans, les EEC 2012 à 2017 contiennent 1,8 million d’observations, correspondant à 0,45 million d’individus distincts (un individu répond donc en moyenne 4 fois à l’enquête).

Le fichier historique de Pôle emploi est une base de données administrative recensant toutes les personnes ayant été inscrites à un moment où un autre à Pôle emploi sur la période 2012-2017. 17,2 millions d’individus distincts ont été inscrits à PE sur cette période. La base des demandes contient, quant à elle, une ligne par période d’inscription à Pôle emploi de ces 17,2 millions d’individus. Au total, cette base contient 70 millions d’observations, avec pour chaque période d’inscription la date de début et de fin d’inscription, et l’adresse de l’individu lors de cette période.

Un certain nombre de variables en commun entre les deux fichiers permettent de rapprocher les individus. Certaines variables sont considérées comme « les plus robustes » pour l’appariement au sens où elles sont définies et codées de manière quasi-similaire dans l’EEC et le FH. Il s’agit du sexe, de la date de naissance (jour, mois, année) et de la commune de résidence.

 

Caractéristiques de l'enquête

Producteurs

Pôle emploi, Insee.

Périodicité Un seul appariement sur la période 2012-2017.
Champ statistique

Les individus présents à la fois dans le FH et dans l’EEC.

Champ géographique France métropolitaine.
Mise à disposition des données Au CASD.