Emploi

Zone Centrale

L’emploi recouvre l’ensemble des personnes exerçant une activité professionnelle rémunérée, qu’elle soit salariée ou non (micro ou auto-entrepreneurs, indépendants, commerçants, artisans etc.). Il peut être analysé en caractérisant les emplois existants à une date donnée (le stock de personnes en emploi) et, de manière complémentaire, en décrivant les embauches et les fins de contrats (les flux comptabilisés au travers des mouvements de main-d’œuvre).

En France, durant les dernières décennies, le marché du travail est marqué par une forte augmentation des contrats à durée déterminée (CDD) dans les embauches (flux), leur part dans l’emploi salarié (le stock) restant toutefois plus contenue. Ceci traduit une nette diminution des durées des contrats.

La Dares diffuse principalement des données sur les mouvements de main-d’œuvre (les embauches et les fins de contrats, par motif, âge, etc.) ainsi que sur l’emploi intérimaire, et elle propose des analyses sur l’ensemble des dimensions de l’emploi (saisonniers, contrats courts, etc.).

Toutes les productions sur

Emploi ( 873 résultats )

873 résultats

  • Publication

    Les seniors sur le marché du travail en 2021

    En 2021, 56,0 % des personnes de 55 à 64 ans sont en emploi (contre 81,8 % des 25 à 49 ans) et 59,7 % en activité. Ces taux sont au plus haut depuis 1975. Ils diminuent avec l’âge, en raison des départs en retraite.

  • Publication

    Les embauches se replient légèrement au 3e trimestre 2022

    Au 3e trimestre 2022, en France métropolitaine, 6 533 000 contrats de travail sont signés dans le secteur privé (hors agriculture, intérim et particuliers employeurs), soit 1,4 % de moins qu’au trimestre précédent (après +6,1 % au 2e trimestre 2022).

  • Publication

    L’emploi intérimaire rebondit au 3e trimestre 2022 (+1,9 %)

    L’emploi intérimaire rebondit au 3e trimestre 2022 (+1,9 %, soit +14 900 intérimaires), après deux trimestres consécutifs de baisse (-2,3 %, soit -18 700 intérimaires au 2e trimestre 2022 et -1,9 %, soit -15 900 intérimaires au 1er trimestre).

  • Publication

    L’emploi de salariés détachés en 2021

    En 2021, le nombre de travailleurs détachés, hors transport routier, est en baisse de 21 % par rapport à 2019. Ces salariés exercent principalement dans la construction (45 %) et l’industrie (28 %).

  • Publication

    La France vit-elle une "Grande démission" ?

    Un taux de démission élevé mais pas inédit. Quel serait l’impact de l’introduction des ruptures conventionnelles sur ce taux de démission depuis 2008 ?

  • Publication

    Les embauches accélèrent au 2e trimestre 2022

    Au 2e trimestre 2022, en France métropolitaine, 6 615 100 contrats de travail sont signés dans le secteur privé (hors agriculture, intérim et particuliers employeurs), soit 6,1 % de plus qu’au trimestre précédent (après +1,0 % au 1er trimestre 2022).