Données

L’emploi salarié

Au 1er trimestre 2021, l’emploi salarié du secteur privé hors intérim augmente de 56 600, principalement grâce au tertiaire marchand et à la construction.

Définition, sources et champ

Les estimations d'emploi trimestrielles permettent de mesurer les évolutions de l'emploi salarié, par secteur d'activité sur l'ensemble de l'économie française (hors activités extraterritoriales).

Elles sont établies par l’Insee à partir de différentes sources :

  • les déclarations de cotisations sociales des établissements faites aux Urssaf, sous forme de bordereaux récapitulatifs de cotisation (BRC) ou de déclarations sociales nominatives (DSN) ;
  • les fichiers de paye pour les personnels de la fonction publique d'État ;
  • les déclarations de cotisations sociales collectées par la Mutualité sociale agricole (MSA) ;
  • les déclarations d'emploi des particuliers employeurs provenant de trois formalités administratives : déclaration nominative simplifiée (DNS), chèque emploi service universel (Cesu), et prestation d'accueil du jeune enfant (Paje)
  • une estimation de l’emploi intérimaire réalisée par la Dares

Le champ inclut désormais l’emploi salarié agricole, la fonction publique et l’ensemble des particuliers employeurs. ​Tous les secteurs d’activité sont ainsi couverts, en dehors des activités extraterritoriales. Par ailleurs, le champ couvre la France, y compris les quatre DOM (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion) mais hors Mayotte.

Pour chaque secteur, la Dares publie :

  • le nombre de personnes en emploi salarié ;
  • les évolutions trimestrielles et annuelles en pourcentage ;
  • les glissements trimestriels et annuels en milliers ;
  • ainsi que le niveau de l’intérim.

L'emploi salarié au 1er trimestre 2021