Conséquences de la crise sur le déroulement des formations des chômeurs

Suivi du marché du travail pendant la crise sanitaire

Une enquête rapide a été conduite par la Dares entre le 8 et le 25 avril afin de mesurer les conséquences de la crise sanitaire sur le déroulement des formations des demandeurs d’emploi. Environ 5 600 stagiaires en cours de formation au début de la période de confinement (16 mars 2020) ont répondu. Cette étude en présente les principaux résultats.

Deux tiers des formations ont été maintenues partiellement ou complètement. La plupart des formations maintenues ont été assurées par des sessions à distance. Les formations les plus courtes ainsi que celles accueillant des publics moins qualifiés ont été plus souvent suspendues, ainsi qu’une part importante des formations préalables à l’embauche.

En cas de suspension de la formation, les formateurs restent majoritairement accessibles mais l’effort reste à l’initiative du stagiaire. Malgré cet effort de maintien, les déclarations spontanées font état d’un grand nombre d’incertitudes. Entre 40 et 50 % des stagiaires se sentent peu ou pas informés sur la suite de la formation ou sur leur rémunération pendant la période de confinement.

pdf Conséquences de la crise sur le déroulement des formations des (...) Téléchargement (164.4 ko)
xlsx Données à télécharger - Conséquences de la crise sur le déroulement des (...) Téléchargement (19.6 ko)