Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre pendant la crise sanitaire Covid-19

Synthèse des résultats de l’enquête flash – avril 2020

L’enquête Acemo spéciale Covid a interrogé les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé non agricole entre le 1er et le 10 avril 2020, sur leur situation et les conditions d’emploi de la main-d’œuvre à fin mars. Elle fournit ainsi une première photographie de la situation de l’emploi à cette date, et des différences selon les tailles d’entreprises et les secteurs d’activité :

  • la moitié des salariés fin mars sont dans une entreprise dont l’activité s’est arrêtée ou a diminué de plus de moitié, plus du fait d’une perte de débouchés ou de problèmes d’approvisionnement que d’un manque de personnel pouvant travailler ;
  • les entreprises ont toutefois peu réduit leurs effectifs, et très peu licencié ;
  • fin mars, un quart des salariés travaillaient sur site, un quart était en chômage partiel, un quart en télétravail, les autres étant soit en congés, maladie ou garde d’enfants ;
  • le recours au chômage partiel est généralisé (près de 100 % des entreprises y ont recours pour une partie de leurs salariés) dans l’hébergement-restauration, la construction et la fabrication de matériel de transport, mais pour des raisons différentes ;
  • la mesure de protection la plus fréquente pour les salariés sur site est la mise en place de distances de sécurité.
pdf Synthèse - Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre pendant la crise (...) Téléchargement (2.8 Mo)
pdf Résultats détaillés - Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre (...) Téléchargement (790.2 ko)
xlsx Données à télécharger - Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre (...) Téléchargement (372.9 ko)