La fabrication du travail non qualifié

Revue Travail et Emploi, n° 155-156, juillet-décembre 2018

Vous pouvez consulter l’intégralité du numéro 155-156 sur Cairn si votre institution dispose d’un abonnement. L’introduction au numéro de même que les notes de lecture, non mentionnées ici, y sont en libre accès.

La fabrication du travail non qualifié
The Making of Low-Skilled Work

Introduction. La fabrication du travail non qualifié. Analyser les obstacles à la valorisation

Didier Demazière, Emmanuelle Marchal

pdf Télécharger l’introduction Téléchargement (278.2 ko)


Mécanismes économiques expliquant les bas salaires dans les services à la personne. Une analyse centrée sur les aides à domicile

François-Xavier Devetter, Emmanuelle Puissant

Cet article a pour objectif de montrer comment les faibles salaires dans les services d’aide à domicile, dont les emplois sont considérés comme « peu qualifiés », résultent d’un ensemble de mécanismes qui sont le fruit d’une construction sociopolitique et socioéconomique. Ces derniers relèvent de stratégies publiques comme privées, que nous cherchons à clarifier à partir d’une synthèse de travaux empiriques portant sur le champ des services à la personne. Trois mécanismes de non-reconnaissance de ces métiers sont identifiés (nier ou réduire les « qualités » mobilisées, construire une offre abondante et enfin diviser la main-d’œuvre), chacun d’entre eux se déclinant à la fois sur le plan des orientations politiques nationales et des stratégies des ressources humaines de la part des employeurs. Le secteur de l’aide à domicile apparaît comme illustratif de tendances à l’œuvre dans bien d’autres activités de service fortement féminisées (nettoyage, hôtellerie-restauration ou commerce).

Mots-clés : services à la personne, qualification, aide à domicile, services, femmes, bas salaires

Economic Mechanisms Explaining Low Wages in Personal Services. An Analysis Focused on Home Helpers

François-Xavier Devetter, Emmanuelle Puissant

The purpose of this article is to show how low wages in home care services, where jobs are considered “low skilled”, are due to a set of mechanisms resulting from a socio-political and socio-economic construction. These mechanisms are due to both public and private strategies that we seek to clarify, on the basis of a synthesis of empirical work on the field of personal services. Three mechanisms for the non-recognition of these occupations have been identified, each of which is present both in national policy orientations and in employers’ human resources strategies. It appears that the home help sector illustrates trends present in many other highly feminised service activities (such as cleaning, hotel and catering or retail).

Keywords : personal services, skill, home helpers, services, women, low wage

JEL : J24, J31, L84, M51

La qualité au guichet : négocier le travail peu qualifié à Pôle emploi

Hadrien Clouet

Les agents de Pôle emploi sont investis d’un double mandat : contrôler les demandeurs d’emploi et enregistrer les offres et les demandes, afin de mettre les demandeurs d’emploi en relation avec des emplois vacants. Cette opération conduit souvent à négocier les informations figurant dans les profils des demandeurs d’emploi ainsi que les critères des offres stockées. À partir d’une enquête ethnographique menée pendant sept mois dans deux agences de Pôle emploi de la région parisienne, l’auteur montre comment les demandeurs d’emploi et les conseillers négocient la qualification du travail, des emplois et des individus, au cours de leurs interactions en face-à-face, lors des entretiens. Qualification faible et qualification élevée apparaissent comme le produit de l’activité des conseillers et dépendent d’un système de contraintes qui traversent leur travail. Les conseillers contribuent ainsi à réguler la hiérarchie des qualifications, qui joue un rôle essentiel sur le marché de l’emploi.

Mots-clés : qualification, compétence, chômage, intermédiation, pouvoir discrétionnaire

The Regulation of Quality : Negotiating Low-Qualified Employment at Pôle emploi

Hadrien Clouet

The caseworkers of Pôle emploi (the French public employment agency) are tasked with fulfilling two mandates : controlling jobseekers and registering job offers and demands, in order to match unemployed people with vacant jobs. This frequently leads to discuss and negotiate the parameters of both the employment offers and the jobseekers’ profiles. Based on a seven-month long ethnographic survey within two employment agencies in Greater Paris, the author shows how jobseekers and caseworkers negotiate the qualification of work, employment and individuals through face-to-face interactions. Low and high qualifications are the products of caseworkers’ activity and depend on a system of constraints that actually shapes their activity. Thus, they directly contribute to regulate the hierarchy of qualifications that plays a key role on the employment market.

Keywords : qualification, competence, unemployment, intermediation, discretionary power
JEL : J24, J64, J68

Embaucher ou habiliter ? Recrutement et espaces de (non-)qualification dans l’hôtellerie-restauration

Sylvie Monchatre

Comment se construit la confiance sur un marché du travail non qualifié lorsque la main-d’œuvre est a priori dépourvue des signaux habituels de la qualification ? Sur la base d’enquêtes de terrain menées dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, nous montrons que les opérations de recrutement liées aux emplois non qualifiés sont investies de façon très inégale selon les espaces de qualification dans lesquels se définit la non-qualification. Dans le « pôle professionnel », l’emploi non qualifié se situe aux marges d’une activité principalement exercée par des gens de métier. Dans la mesure où la confiance se construit en amont des transactions, l’embauche repose sur la reconnaissance de qualités préalablement sanctionnées, ce qui rend problématique le recrutement de la main-d’œuvre dépourvue des signaux de qualification attendue. À l’inverse, le « pôle commercial » mobilise une main-d’œuvre a priori plus substituable. La dépendance des employeurs envers le marché du travail les conduit à davantage se confronter à des candidats inconnus. Il en résulte des opérations de sélection pouvant aboutir au recrutement de profils improbables, ce qui conduit à nuancer l’image d’un secteur réputé pour ses discriminations.

Mots-clés : recrutement, qualification, emploi non qualifié, hôtellerie-restauration

Hiring or Empowering ? Recruitment and (Non-)Qualification Structure in the Hotel-Restaurant Sector

Sylvie Monchatre

How to build trust while hiring candidates without any qualification ? We show that recruitment deals with unequal screening processes within two contrasting areas differentiated according to their qualification structure. For this, we use several investigations in the hotel-restaurant field in order to analyse recruitment practices. In the “professional sector”, trust is built before hiring transactions. Because recruitment is based on the recognition of qualities assessed within professional networks, it reaches its limits facing unknown and unqualified candidates for unskilled jobs – to the point where it may be outsourced. On the contrary, the “commercial sector”, in which the workforce is supposed to be more easily substituted, is more dependent on labour market intermediaries. The screening processes can lead to the recruitment of candidates with improbable profiles so that the idea of a hotel-restaurant industry mainly known, in France, for its discriminatory practices, has to be qualified.

Keywords : recruitment, qualification, unskilled labour, hotel-restaurant sector

JEL : J24, L83, M51

L’intérim de masse comme vecteur de disqualification professionnelle. Le cas des emplois ouvriers de la logistique

Lucas Tranchant

La diffusion de l’intérim comme forme d’emploi est étroitement liée aux recompositions du travail non qualifié. À partir d’une ethnographie des ouvriers des entrepôts, activité recourant massivement à de l’intérim non qualifié, l’article met en lumière plusieurs dimensions de la disqualification professionnelle : statutaire, organisationnelle, et marchande. La grande flexibilité du statut intérimaire est utilisée par les entreprises de prestation logistique pour reporter sur leurs travailleurs les moins qualifiés les aléas de marché qu’elles rencontrent. Dans les entrepôts, le recours à l’intérim et le développement des emplois polyvalents concourent au renforcement de la segmentation statutaire et à une déqualification générale des postes de travail. Le rôle d’intermédiaire des agences d’intérim est également déterminant. Celles-ci produisent de la disqualification par la standardisation du recrutement et la mise en concurrence des travailleurs, plaçant les ajustements marchands au cœur de l’assignation des travailleurs à des postes subalternes.

Mots-clés : marché du travail, intérim, logistique, externalisation, précarité, travailleurs subalternes

Mass Temporary Work As a Vector of Professional Disqualification. The Case of Logistics Workers

Lucas Tranchant

The spread of temporary work is closely linked with the reorganization of unskilled work. This paper relies on an ethnography of warehouse workers where unskilled temporary employment is widespread. It unfolds three sides of the process of professional disqualification, respectively related to status, organizational and market factors. Temporary work provides great flexibility which is used by logistics subcontractors as a way to transfer their economic uncertainty to their low-skilled workers. In those warehouses, temporary staffing and work versatility lead to a double process of segmentation of workforce and of global unskilling. Staffing agencies also play a major role in disqualification through the standardization of staffing and competition between workers. Market mechanisms are therefore at the core of the matching process between workers and unskilled jobs.

Keywords : labour market, temporary work, logistics, externalization, precariousness, subaltern workers

JEL : J24, J42, L81, M51

L’extension du travail dominical dans le commerce. Vers une redéfinition sous tensions de la qualification des emplois

Pauline Grimaud

S’appuyant sur les nombreuses négociations autour du travail dominical dans le secteur du commerce, cet article a pour objectif d’observer comment les logiques de qualification des salariés s’y renouvellent. La qualification est le produit d’un rapport de forces qui s’actualise constamment au cours des conflits et des négociations au sein des entreprises. Or le travail dominical est une exigence grandissante de la part des employeurs dans le commerce : il devient un enjeu de négociations et de luttes dans un secteur où la qualification des emplois est rarement reconnue. Les accords conclus en 2016 dans les entreprises sur le travail dominical instaurent non seulement un statut d’emploi d’appoint pour les travailleurs du week-end mais participent aussi à la redéfinition de la qualification de l’ensemble des employés du commerce. En reposant sur une individualisation accrue des pratiques temporelles et de la rémunération, le recours croissant au travail dominical fragilise le collectif de travail et renforce les inégalités entre les salariés.

Mots-clés : travail dominical, emploi non qualifié, segmentation, commerce

The Growth of Sunday Working in the Retail Sector. A Key Issue That Redefines Employees’ Qualification

Pauline Grimaud

This article analyzes a great variety of collective bargaining on Sunday working in the retail sector to understand how the qualification process of workers is taking a new form. The qualification is established by the balance of power between employers, workers and their unions, this balance is constantly modified through struggles and negotiations in companies. Sunday working is increasingly demanded by employers in the retail sector : it is becoming a major issue in collective bargaining and workers’ struggles in a sector where qualification is seldom recognised. The collective agreements signed in 2016 on Sunday working not only set a specific status of extra occupation for weekend workers but also contribute to redefining all retail employees’ qualification. Because it individualizes work time and remuneration, the growing use of Sunday working weakens workers’ social ties and increases inequalities between employees.

Keywords : Sunday working, unskilled job, segmentation, retail sector

JEL : J24, J42, L81, M51