Ségrégation professionnelle entre les femmes et les hommes : quels liens avec le temps partiel ?

La ségrégation professionnelle entre les femmes et les hommes et la concentration du temps partiel dans les métiers féminisés questionnent sur les rôles respectifs des facteurs liés à la demande et à l’offre de travail. Les femmes et les hommes exercent-ils des métiers différents en raison de leurs préférences et attitudes différenciées ou plutôt en raison de mécanismes de sélection sur le marché du travail ? Les femmes exercent-elles de façon privilégiée certaines professions parce qu’elles leur offrent la possibilité de travailler à temps partiel ou est-ce plutôt parce que les femmes exercent majoritairement certaines professions que le temps partiel y est plus répandu ?

L’exploitation des enquêtes Emploi de l’Insee de 2013 à 2016 atteste d’une ségrégation sexuée importante en France : plus d’une femme sur quatre devrait échanger sa profession avec un homme pour parvenir à une distribution équilibrée de chaque sexe dans les différents métiers. Par ailleurs, le temps partiel est davantage répandu dans les métiers féminisés ou mixtes et moins dans les métiers masculinisés. S’ils exercent un métier à prédominance masculine, les femmes et les hommes sont moins souvent à temps partiel choisi et à temps partiel contraint. S’ils exercent un métier à prédominance féminine, les femmes et hommes ouvriers et employés sont plus souvent à temps partiel, choisi ou contraint. Dans ces métiers, les femmes cadres et professions intermédiaires sont, elles, plus souvent à temps partiel par choix et moins souvent à temps partiel contraint, comme leurs homologues masculins.

Le choix d’être à temps partiel et l’exposition au temps partiel contraint sont en outre plus importants pour certaines catégories de population. En particulier, les femmes avec enfants, les plus de 50 ans et les salariés de petites entreprises sont plus souvent à temps partiel choisi ou contraint qu’à temps complet. Les peu diplômés et les étrangers sont davantage à temps partiel contraint.

Les différences de recours et d’exposition au temps partiel des travailleurs selon le caractère sexué des métiers qu’ils exercent, indépendamment du fait qu’ils soient une femme ou un homme, suggèrent des organisations du temps de travail différentes, se référant plutôt à une norme de temps complet dans les métiers masculinisés et à une norme de temps partiel dans les métiers féminisés. Celles-ci peuvent se justifier par la nature des activités exercées, mais aussi résulter de pratiques professionnelles implicites ou d’une gestion de la main-d’œuvre différenciées selon le sexe numériquement dominant dans le métier.

pdf Ségrégation professionnelle entre les femmes et les hommes : quels liens avec (...) Téléchargement (3.1 Mo)