Les ruptures conventionnelles individuelles en 2018

La hausse des homologations se poursuit

JPEG - 22.6 ko

En 2018, 437 700 ruptures conventionnelles individuelles ont été homologuées, soit une augmentation de 3,9 % par rapport à 2017. Elles augmentent dans chaque secteur d’activité de façon plus ou moins marquée : la hausse du nombre de ruptures conventionnelles atteint ainsi 10,0 % dans le secteur de l’information et de la communication mais seulement 0,7 % dans celui des activités immobilières.

En termes de profils de salariés, les signataires de rupture conventionnelle sont plus jeunes et plus souvent employés que l’ensemble des salariés du secteur privé. À rémunération et ancienneté constantes, ce sont les cadres qui obtiennent, en 2018, les meilleures indemnités de rupture : 0,31 mois de salaire par année d’ancienneté, contre 0,25 pour les ouvriers et les employés (soit l’indemnité légale).

- Dares Résultats 2019-008 - Les ruptures conventionnelles individuelles en 2018

- Données à télécharger - Les ruptures conventionnelles individuelles en 2018