Les relations professionnelles en 2017 : un panorama contrasté du dialogue social dans les établissements ?

Cette étude présente les premiers résultats de l’enquête Relations professionnelles et négociations d’entreprise de 2017, réalisée par la Dares.

En 2017, 67 % des établissements de 11 salariés ou plus des secteurs marchand et associatif sont couverts par une instance représentative du personnel, et 37 % par au moins un délégué syndical. Dans les établissements non couverts par des instances représentatives, la première raison citée pour expliquer cette situation est la carence de candidatures aux élections professionnelles..

Les regroupements d’instances sont courants pour une proportion significative d’établissements de moins de 300 salariés, mais ils le sont beaucoup moins pour des établissements de plus grande taille.

Ces dernières années, les relations professionnelles dans les établissements se caractérisent par une moindre implication des salariés et, dans le même temps, par une baisse de la conflictualité. La négociation collective reste très marquée par les obligations légales. Cependant, un dialogue social au-delà des obligations formelles a souvent pu s’organiser, notamment pour discuter de l’organisation et des conditions de travail.

- Dares Analyses 2018-015 - Les relations professionnelles en 2017 : un panorama contrasté du dialogue social dans les établissements ?

- Données à télécharger - Les relations professionnelles en 2017 : un panorama contrasté du dialogue social dans les établissements ?