Les expérimentations d’accompagnement renforcé de l’Unédic et de l’ANPE

Contenu des accompagnements et opinion des bénéficiaires

Les prestations expérimentales d’accompagnement renforcé mises en œuvre en 2007 par des opérateurs privés de placement (OPP) ou par des équipes de l’ANPE dans le cadre du dispositif « Cap Vers l’Entreprise » (CVE) avaient pour objectif d’offrir aux demandeurs d’emploi présentant des risques de chômage de longue durée un accompagnement vers l’emploi plus personnalisé et intensif, en particulier par rapport à l’accompagnement « classique » de l’ANPE.

Dans les parcours OPP et CVE, la prise en charge des demandeurs d’emploi apparaît de fait plus rapide et le suivi plus fréquent que dans le parcours « classique ».

Les demandeurs d’emploi suivis par les équipes CVE ont eu des propositions d’offres d’emploi plus nombreuses et en meilleure adéquation avec leurs attentes qu’en parcours « classique ». Ceux suivis par des OPP ont bénéficié de davantage d’actions de mise en situation professionnelle (aide au ciblage des entreprises, préparation aux entretiens d’embauche) qu’en parcours « classique ».

Qu’ils aient suivi le parcours OPP ou CVE, l’opinion des demandeurs d’emploi est assez similaire : ils estiment que les parcours d’accompagnement renforcé leur redonnent confiance et leur apportent une aide substantielle dans leur recherche d’emploi, davantage que l’accompagnement « classique ».

- Premières Synthèses 2009-41.2 - Les expérimentations d’accompagnement renforcé de l’Unédic et de l’ANPE