Les contrats d’apprentissage en 2018

Une hausse des entrées plus forte dans le privé que dans le public

Les entrées en apprentissage ont fortement augmenté en 2018, avec 317 300 nouveaux contrats enregistrés, soit une hausse de 7,6 % par rapport à 2017. Pour la première fois depuis 2013, ce dynamisme est plus marqué dans le secteur privé (302 100 nouveaux contrats, +7,7 % par rapport à 2017), que dans le public (15 200 nouveaux contrats, +5,1 % par rapport à 2017).

Les embauches reculent notamment dans les services de l’État (-6,0 %). Dans le privé, le dynamisme est surtout porté par le secteur de la construction (+8,7 %) et les entreprises de plus de dix salariés (+11,8 %).

Le niveau de formation préparé en apprentissage ainsi que l’âge à l’entrée continuent d’augmenter. La part des nouveaux apprentis préparant une formation de niveau bac+2 ou plus augmente de deux points entre 2017 et 2018, passant de 35,9 % à 37,9 %. Les entrées en apprentissage des 26 ans et plus augmentent de 44,6 %, ceux-ci étant majoritairement recrutés dans le cadre de l’expérimentation, commencée en 2017 et poursuivie en 2018, élargissant l’accès des 26-30 ans à l’apprentissage.

pdf Dares Résultats 2020-017 - Les contrats d’apprentissage en 2018 Téléchargement (930.7 ko)
xls Données à télécharger - Les contrats d’apprentissage en 2018 Téléchargement (314.5 ko)