Les contrats aidés en 2018

Poursuite de la baisse des recrutements

En 2018, 133 900 contrats aidés ont débuté, dont 130 100 dans le secteur non marchand et 3 800 dans le secteur marchand. Ces contrats sont principalement des « parcours emploi compétences » (PEC) qui remplacent les contrats aidés préexistants ; en outre, 43 % de ces recrutements correspondent à des renouvellements de contrat.

L’ensemble des recrutements est en baisse de 54 % par rapport à 2017 : -89 % dans le secteur marchand et -50 % dans le secteur non marchand. Au total, fin 2018, le nombre de bénéficiaires de contrat aidé a diminué de 46 %, et atteint 139 400 personnes. En 2018, tous types de contrat aidé confondus, 88 % des recrutements ont concerné des demandeurs d’emploi de longue durée, des personnes de 50 ans ou plus, des bénéficiaires de minima sociaux ou des jeunes de moins de 26 ans peu qualifiés. Cette part est en légère diminution en 2018.

Les jeunes de moins de 26 ans représentent 16 % des recrutements, en recul de 9 points par rapport à 2017, du fait notamment de la fin du dispositif des emplois d’avenir. La part des recrutements dans les quartiers prioritaires de la ville diminue légèrement en 2018, à 14 %, mais se maintient au-delà des objectifs fixés aux régions pilotant les recrutements en contrat aidé.

L’insertion sur le marché du travail des personnes passées en contrat aidé augmente en 2018, poursuivant la hausse de 2017 : la part des personnes qui sont en emploi six mois après la fin de leur contrat aidé augmente par rapport à 2017, de 3 à 5 points selon le type de contrat aidé, en partie du fait d’un profil différent des bénéficiaires et de l’amélioration de la conjoncture économique.

pdf Dares résultats 2019-054 - Les contrats aidés en 2018 Téléchargement (842.4 ko)
xlsx Données à télécharger - Les contrats aidés en 2018 Téléchargement (823 ko)