La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2014

La part de l’effort global de formation dans le PIB se stabilise

En 2014, dans un contexte de croissance économique modérée, la dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage s’élève à 31,6 milliards d’euros. Elle progresse par rapport à 2013 (+0,9 %). Rapporté au PIB, l’effort de formation se stabilise (1,5 % comme l’année précédente), soit son niveau d’avant la crise de 2008.

Les entreprises demeurent le principal financeur (45,2 % de la dépense globale), les régions conservent la deuxième place (14,2 %) et l’État la troisième (11,8 %). Par rapport à 2013, la dépense des entreprises augmente (+3,6 %) mais elle baisse pour les régions (-1,7 %) et l’État (-3,7 %).

Les dépenses en faveur des personnes en recherche d’emploi et des actifs occupés du secteur privé progressent respectivement de 4,1 % et 2,9 %. En revanche, les financements ciblés sur les jeunes diminuent de 2,1 %. Enfin, la dépense pour la fonction publique territoriale est en recul alors que celles pour les fonctions publiques d’État et hospitalière augmentent.

- Dares Résultats 2017-041 - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2014

- Données à télécharger - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2014

- Schéma simplifié des flux de transferts entre financeurs