L’emploi intérimaire se redresse au 2e trimestre 2020 (+23,0 %), sans retrouver son niveau d’avant crise

Après un recul historique en début d’année, l’emploi intérimaire se redresse en lien avec la reprise de l’activité après la période de confinement : +23,0 %, soit +108 100 intérimaires, après -40,4 % soit -318 600 intérimaires au trimestre précédent. Fin juin 2020, l’emploi intérimaire reste toutefois inférieur de 26,7 % à son niveau de fin décembre 2019.

La reprise concerne tous les secteurs, avec une ampleur d’autant plus forte que la baisse avait été prononcée au premier trimestre : elle est ainsi nettement plus importante dans la construction (+85,2 % après -60,0 %) que dans l’industrie (+14,0 % après -40,9 %) et le tertiaire (+12,7 % après -31,2 %). Dans les trois secteurs, l’emploi intérimaire reste nettement inférieur à son niveau d’avant crise.

Mesuré en moyenne sur l’ensemble du 2e trimestre 2020, le volume de travail temporaire (en équivalent emplois à temps plein) recule très nettement (-39,7 % après -5,4 % au 1er trimestre 2020). Il atteint ainsi son plus bas niveau depuis qu’il est mesuré (début 2000).

pdf Dares Indicateurs - L’emploi intérimaire se redresse au 2e trimestre 2020 (...) Téléchargement (994.1 ko)
xlsx Données - L’emploi intérimaire se redresse au 2e trimestre 2020 (+23,0 %), (...) Téléchargement (199.7 ko)