Forte contraction des embauches et des fins de contrat au premier trimestre 2020

Mouvements de main-d’oeuvre

Au 1er trimestre 2020, en France métropolitaine, 5 656 600 contrats de travail ont été signés dans le secteur privé (hors agriculture, intérim et particuliers employeurs), en net recul par rapport au trimestre précédent (-7,6 %), en lien notamment avec l’entrée en confinement à la mi-mars suite à la crise de Covid-19. Le nombre d’embauches en contrat à durée déterminée (CDD) se contracte (-8,0 %, après -0,3 % au trimestre précédent), tout comme celui des embauches en contrat à durée indéterminée (CDI) (-5,6 %, après -3,6 %).

De manière similaire, le nombre de contrats ayant pris fin au 1er trimestre 2020 diminue (-4,6 %, après +0,3 % au 4e trimestre 2019), pour se situer à 5 821 100. Le nombre de fins de CDD se replie (-5,1 %, après +0,1 % au trimestre précédent) et atteint 4 880 400, du fait de la nette diminution des CDD de moins d’un mois arrivés à terme (-6,9 %, après +1,9 %). Parallèlement, 940 600 CDI se sont terminés (-1,7 %, après +1,3 %), sous l’effet notamment de la contraction du nombre de fins de période d’essai et de licenciements pour un motif autre qu’économique.

pdf Dares Indicateurs - Forte contraction des embauches et des fins de contrat (...) Téléchargement (932.2 ko)
xlsx Données - Forte contraction des embauches et des fins de contrat au premier (...) Téléchargement (115.2 ko)
pdf Méthodologie - Données sur les mouvements de main-d’œuvre : évolutions (...) Téléchargement (290.8 ko)