Conjoncture de l’emploi et du chômage au 1er trimestre 2014

Stagnation de l’activité et recul de l’emploi

Au 1er trimestre 2014, l’activité économique est restée stable après avoir progressé de 0,2 % au trimestre précédent. Dans le même temps, l’emploi salarié marchand a reculé de 21 700 postes après une progression de 21 000 au 4e trimestre 2013. L’emploi salarié s’est contracté dans le secteur tertiaire marchand (-10 200 postes après +35 100), entraîné par la baisse de l’emploi intérimaire (-26 200 après +23 000), et a poursuivi son repli dans l’industrie (-7 200 postes après -8 600) et dans la construction (-4 300 après -5 500). Dans le secteur non marchand, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés a progressé de 21 100 après une hausse de 38 800 au trimestre précédent. Au total, l’emploi dans l’ensemble de l’économie s’est légèrement contracté au 1er trimestre 2014 : -5 000 après +74 000 postes au 4e trimestre 2013.

Le taux de chômage au sens du BIT s’est stabilisé à 9,7 % de la population active au 1er trimestre 2014 en France métropolitaine. La hausse du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi s’est en revanche poursuivie (+42 000 après +15 000 au 4e trimestre pour la catégorie A, +43 000 après +56 000 pour les catégories A, B, C).

Dans la zone euro, l’activité a confirmé son redressement (+0,2 % après +0,3 %). Le taux de chômage est en légère baisse (-0,1 point) à 11,8 % de la population active ce trimestre.

- Dares Analyses 2014-054 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 1er trimestre 2014. Stagnation de l’activité et recul de l’emploi