N° 143 - Revue TRAVAIL ET EMPLOI juillet-septembre 2015 - Varia

Le travail des enfants : uniquement un problème de pauvreté ?
Effet de la situation économique des ménages sur le travail des enfants au Cameroun en 2007

Cosmas Bernard Meka’a, Olivier Ewondo Mbebi

Cet article analyse les déterminants du travail des enfants âgés de 5 à 14 ans au Cameroun, en insistant sur les facteurs de vulnérabilité (état de pauvreté et chocs négatifs sur les revenus). L’étude utilise les données microéconomiques de la troisième Enquête camerounaise auprès des ménages (Ecam III). Le modèle probit bivarié mobilisé montre que le niveau de vie mesuré par le revenu a un effet négatif sur le travail des enfants et positif sur leur scolarisation. Ces effets sont néanmoins faibles après instrumentation du revenu. Par ailleurs, les variables de choc indiquent qu’une baisse brutale de revenu est positivement associée à un travail plus fréquent des enfants, tandis que la possession de terres, dont l’exploitation nécessite de la force de travail, tend à l’accroître.

Mots clés : pauvreté, revenu, travail des enfants, scolarisation des enfants, chocs négatifs

Child labour : an entierly poverty related problem ?
The effects of household economic situiation on child labour in Cameroon in 2007

Cosmas Bernard Meka’a, Olivier Ewondo Mbebi

This study analyses the determinants of the supply of labour by children aged 5 to 14 in Cameroon while highlighting the effects of vulnerability factors (poverty and negative shocks). The study uses microeconomic data from the third Cameroon Household Survey (CHS III). The bivariate probit model that we use show that, all things being equal, the standard of living measured by income, has a ne-gative effect on child labour, but significantly affects child schooling. However, these effects weaken after the instrumentation of income. Moreover, the shock variables indicate that a sharp fall in income is positively associated with higher frequencies of child labour, meanwhile land ownership, which re-quires more labour force than income for farming purposes, also tends to increase child labour.

Keywords : poverty, income, child labour, child schooling, negative shocks

JEL : I21, I31, J13, J22, O15

La formation continue : une affaire familiale ?

Vincent Lignon

Existe-t-il un lien statistique entre les changements de situation familiale et l’accès à la formation continue ? Cet article cherche à répondre à cette question à partir d’une analyse empirique effectuée sur les enquêtes Emploi en continu de 2003 à 2012. Si les résultats montrent que les naissances sont associées à une diminution de la probabilité d’être formées pour les femmes, ils suggèrent que l’entrée des enfants dans le système scolaire constitue une opportunité permettant aux individus les plus diplômés d’accroître leur participation aux formations d’entreprise. Les mises en couple et séparations sont par ailleurs associées à des inégalités entre sexes dans l’accès aux formations : la rupture d’une union est négativement corrélée avec la probabilité de suivre une formation d’entreprise, notamment pour les femmes qui ont la garde de leurs enfants. Pour les formations proposées par un organisme de place-ment, majoritairement à destination des chômeurs, il semble que c’est moins la répartition de la garde des enfants que la situation professionnelle des conjoints au moment de la rupture qui importe.

Mots-clés : formation continue, événements familiaux, inégalités

Individual participation in further education and training : what role for family events ?

Vincent Lignon

Is there a statistic link between changes in family situation and access to further education and training ? Based on an empiric analysis made on the French Labour Force Survey for the 2003-2012 pe-riod, this article aims to bring elements of answer to this question. If our results show that the birth of a child is associated with a decrease of the probability of being trained for women, they suggest that children’s entry to school is an opportunity for the most graduated individuals to increase their participation in training. Marital life events are also associated with gender inequalities in access to further education and training. Union dissolution is negatively correlated with the probability to participate in training schemes initiated by the employer, especially for women who keep the children’s custody after a separation. Concerning training programs proposed to the unemployed, it seems that the sharing of children’s custody is less important than the professional position of the couple at their break-up.

Keywords : further training, family events, inequalities

JEL : J12, M53

Efficacité et équité des aides pour l’emploi d’un salarié à domicile.
Analyse des évaluations empiriques sur la réduction / crédit d’impôt entre 1991 et 2007

Clément Carbonnier

Par diverses mesures de politiques publiques, notamment la réduction / crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile, la France soutient depuis plus de deux décennies le secteur des services à la personne. Cet article réalise une comparaison critique des évaluations de ces mesures afin d’en donner la vision la plus globale possible. Il en ressort que les hausses successives du plafond des dépenses éligibles ont été moins efficaces en termes de coût public par emploi créé que la mise en place initiale de la réforme, où le plafond était relativement bas. D’un point de vue redistributif, les services répondant à des besoins sociaux (garde d’enfant, aide à la dépendance) ne représentent qu’une part minoritaire des sommes allouées par la subvention fiscale, qui bénéficie principalement aux ménages les plus aisés.

Mots-clés : services à domicile, réduction d’impôt, création d’emplois

The efficiency of tax allowances for promoting job creation in personal services : empirical evaluations’ analysis 1991-2007

Clément Carbonnier

France has supported the personal service industry for several decades, through tax reduction amid other schemes. The present analysis performs a comparison of evaluations in order to build a comprehensive view of this policy. Successive reforms consisting in increasing the ceiling of eligible expenses have been less efficient (in terms of public cost per job created) than the initial setting with a relatively low ceiling. From a distributive point of view, services meeting social needs (child- and elderly-care) constitute a minor share of subsidies, which are mainly received by the wealthiest households.

Keywords : personal services, tax allowances, job creation

JEL : J68, L84

Le temps des coachs ? Trajectoires typiques d’une figure du « nouvel esprit du capitalisme »

Scarlett Salman

Développé aux États-Unis dans les années 1980-1990, rapidement introduit en France, le coaching en entreprise suscite la constitution d’un segment professionnel en plein essor dans l’espace du conseil des années 2000. Dégager les conditions sociales et les raisons qui conduisent un ensemble d’acteurs à se tourner vers cette activité permet de montrer comment se consolide ce nouveau segment professionnel, au-delà de l’action des premiers militants engagés dans sa reconnaissance. Notre enquête dégage deux principales voies d’entrée pour devenir coach : la première comprend d’anciens consultants, formateurs ou psychologues à la trajectoire professionnelle « buissonnante » ; la seconde est le fait de cadres d’entreprise reconvertis après une rupture dans une carrière salariée auparavant linéaire. Le cas du coaching renseigne ainsi sur les affinités électives entre le « nouvel esprit du capitalisme » (BOLTANSKI, CHIAPELLO, 1999) et des trajectoires professionnelles qui soulignent l’attractivité contrainte des formes hybrides d’emploi.

Mots-clés : coachs en entreprise, nouvel esprit du capitalisme, formes hybrides d’emploi, indépendants, trajectoires biographiques, reconversions professionnelles, conseil, consultants, cadres d’entreprise

Time for coaches ? Typical careers of a figure of the “new spirit of capitalism”

Scarlett Salman

Born in the USA in the 1980s-90s, shortly after introduced in France, executive coaching led to the development of a new professional segment, which boomed in the consulting field in the 2000s. Identifying the social conditions and the reasons why a set of actors turn to this activity enables to show how this new professional segment strengthens, beyond the action of the first activists who devoted themselves to the promotion and recognition of this activity. Our inquiry shows two main paths to become a coach : coaching first attracts consulting and training experts, and psychologists, who want to unify the numerous activities they have led in their “bushy” professional career ; and secondly, executives who turn to this practice as a new job after a professional breakdown that occurred in a pretty stable career. Studying coaching helps to understand better the elective affinities between the “new spirit of capitalism” (BOLTANSKI, CHIAPELLO, 1999) and professional careers which reveal the forced appeal of hybrid employment statuses that are growing in the grey area between salaried status and self-employment.

Keywords : executive coaches, new spirit of capitalism, hybrid employment status, self-employed workers, biographical trajectories, professional reconversions, consulting experts, executives

JEL : J62, L84