N° 135 - Revue TRAVAIL et EMPLOI juillet-septembre 2013

Expérimentations de terrain et politiques publiques du travail et de l’emploi. Apports récents et mises en perspective
Field experiments and public policies in work and employment. Recent contributions and perspectives

Introduction

Agnès Labrousse, Philippe Zamora

pdf 135 Introduction Téléchargement (1.1 Mo)

Évaluation par expérimentation aléatoire de dispositifs de reclassement innovants pour les demandeurs d’emploi

Marc Ferracci, Florine Martin

L’amélioration des dispositifs d’accompagnement et de placement des chômeurs est un enjeu essentiel des politiques actives du marché du travail. Alors que de nombreux travaux académiques s’intéressent aux effets d’interventions centrées sur les demandeurs d’emploi, cet article se propose d’évaluer des méthodes de travail innovantes visant à accroître l’efficacité des conseillers chargés du placement. Au moyen d’une expérimentation aléatoire sont ainsi testés deux dispositifs distincts. Le premier a pour objectif d’inciter les conseillers à mieux organiser leur temps de travail en leur permettant de concentrer ponctuellement leurs efforts sur un nombre réduit de demandeurs d’emploi. Le second consiste à augmenter les ressources dédiées à la recherche d’offres d’emploi et au positionnement des candidats sur ces offres. Les résultats obtenus montrent que les deux dispositifs peuvent améliorer le taux de sortie du chômage, mais que cet effet positif ne vaut pas pour toutes les populations de demandeurs d’emploi, ce qui soulève la question des effets externes de ce type d’actions.

Mots-clés : évaluation des politiques d’emploi, accompagnement des chômeurs, conseillers chargés du placement, expérimentation aléatoire, effets externes

Randomized experiment and evaluation of innovative placing schemes for the unemployed

Marc Ferracci, Florine Martin

Improving counseling and placing schemes for the unemployed is a key issue of active labour market policies. While many academic papers focus on jobseekers-centered schemes, this paper evaluates new, innovative methods aimed at improving caseworkers’ efficiency. With the help of a randomized experiment, two distinct treatments are evaluated. The first one provides caseworkers with help in organizing their time, by allowing them to focus on a limited number of job seekers. The second one consists in increasing human resources devoted to collecting job offers and matching them to job seekers. The results show that both schemes raise the average exit rate out of unemployment, but this effect is not systematically positive, as it varies with the individual characteristics of the unemployed. This raises the issue of the spillovers generated by such schemes.

Keywords : evaluation of employment policies, job seekers’ counseling, caseworkers, randomized experiment, spillovers

JEL : J64, C93

pdf 135_ferracci_martin.pdf Téléchargement (929.7 ko)

Testing : la difficulté de l’interprétation de la discrimination à l’embauche

Clémence Berson

À partir d’une expérimentation de testing réalisée sur le métier d’hôte de caisse dans le secteur de la grande distribution, une discrimination est établie à l’encontre des hommes et plus fortement encore, à l’encontre des Français d’origine marocaine. Une étude économétrique prenant en compte l’environnement économique et social des magasins testés montre qu’il est possible d’identifier et d’interpréter une discrimination par goût à la Becker lorsque le protocole expérimental a été réalisé dans ce but. Les résultats tendent à attester d’une discrimination statistique envers les hommes car les femmes leur sont préférées en raison de la faible élasticité de leur offre de travail aux conditions de travail. La discrimination à l’encontre des candidats d’origine marocaine semble au contraire être due aux « goûts » du client ou de l’employeur.

Mots-clés : discrimination, accès à l’emploi, expérimentation, testing

Correspondence study : difficulties to interpret discrimination in the hiring process

Clémence Berson

Using a correspondence study focused on cashiers in the retail sector, we found that men and, specifically, French men whose parents are Moroccan are discriminated against. In order to interpret and identify the discrimination type – statistical or taste-based –, we implement an experimental design using competition degree and the stores’ social and economic environment in an econometric study. Results show that men face a statistical discrimination because employers tend to prefer hiring women because they are supposed to deal better with bad work conditions. Discrimination against applicants of Moroccan origin seems to be due to employers’ or customers’ particular tastes.

Keywords : discrimination, access to employment, randomized experiment, correspondence study

JEL : J71, C93

pdf 135_Travail_et_Emploi_Berson Téléchargement (1 Mo)

L’expérimentation dans l’action publique. Usages, pratiques et jugements des acteurs

Marie-Christine Bureau, François Sarfati, Jules Simha, Carole Tuchszirer

L’objet de cet article est de montrer comment l’histoire des expérimentations sociales à la française prend sens à la lumière du jeu triangulaire entre État, acteurs locaux et experts. Nous montrons d’abord les conséquences du rapport ambigu que l’État entretient avec les collectivités territoriales et plus généralement avec les acteurs locaux, ce qui entraîne une difficulté récurrente à s’accorder sur les enjeux de l’expérimentation. Nous voyons ensuite, à travers la chronique politique des appels à projets successifs, comment, à partir d’une volonté de faire remonter des solutions innovantes sur un spectre large de problèmes sociaux relatifs à la jeunesse, le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) a connu à la fois un recentrage sur les questions de l’éducation ainsi qu’une reprise en main par l’appareil d’État. Enfin, nous montrons comment la généralisation des expérimentations, point nodal de la relation entre innovation locale, expertise et décision publique, est restée, à des titres divers, un point aveugle pour l’ensemble des acteurs embarqués dans l’expérience.

Mots-clés : expérimentation sociale, FEJ, action publique, évaluation des politiques publiques, décentralisation

Social field experiments, public action and the different partners involved

Marie-Christine Bureau, François Sarfati, Jules Simha, Carole Tuchszirer

This paper highlights one of the main characteristics of French social field experiments : a triangular game involving the State, local partners and experts. Firstly, it focuses on the consequences of the State’s ambiguous relationship with local authorities as regards social field experiments. This difficulty constitutes a recurring impediment for partners to setting the goals of field experiments. Then, the paper points out a dual tendency of the FEJ (the national experimental fund for youth). The first one is a thematic shift from youth to issues that only concern educational problems : even though the FEJ originally emphasized the importance of promoting bottom-up innovative actions that try to cope with numerous social issues connected with youth, it ended up dealing with educational issues. The second tendency concerns the FEJ’s evolution, which became part of the State apparatus dedicated to top down policies. Finally, this article examines the core of the triangular game, namely the replication on a larger scale of the field experiments. It shows that this nodal point remains a blind spot for most of all these embedded partners.

Keywords : field experiment, public policy analysis, decentralisation

JEL : C93, I38, J13

pdf 135_Travail_et_Emploi_Bureau_etal Téléchargement (1.1 Mo)

L’expérimentation sociale aléatoire en France en trois questions

Bernard Gomel, Évelyne Serverin

Dès les années soixante, des outils ont été mis en place en France pour expérimenter les normes avant leur adoption. Cette forme d’évaluation a trouvé un fondement constitutionnel avec la loi du 28 mars 2003 qui autorise l’expérimentation normative, à la fois sur le plan national et sur le plan local. Une telle innovation a été la porte d’entrée d’une forme spécifique d’expérimentation, par assignation aléatoire, qui emprunte ses méthodes aux sciences sociales, et ses terrains aux politiques internationales en matière de pauvreté. Cette forme d’expérimentation soulève trois questions, traitées dans trois parties successives. La première partie relève de la science juridique : cette forme d’expérimentation occupe une place limitée dans l’ensemble des expérimentations normatives. La deuxième est d’ordre scientifique : l’expérimentation sociale n’apporte que peu d’enseignements à la science expérimentale appliquée aux comportements humains. La troisième partie est d’ordre sociopolitique : l’apport de l’expérimentation sociale à l’évaluation des politiques publiques reste à mesurer. La conclusion rappelle les exigences éthiques et scientifiques qui sont posées dans la conduite et l’évaluation des expérimentations portant sur les comportements humains.

Mots-clés : expérimentations, réforme de la Constitution, politiques publiques, éthique

Three questions about randomized social experimentation in France

Bernard Gomel, Évelyne Serverin

In the sixties, tools were developed in France to test laws before they were adopted. This form of assessment found a constitutional basis with the Act of 28th March 2003 authorizing normative experimentation, both nationally and locally. This innovation was the gateway for a specific form of experimentation, randomized experiment, which borrows its methods from social sciences, and its perimeter from international policies on poverty. This form of experimentation raises three issues, which are discussed in three successive sections. The first one is a matter of legal science : what role does this form of experimentation play within the scope of normative experiments ? The second question is a scientific one : what lessons does social experimentation bring to experimental science applied to human behaviour ? The third issue is socio-political : what is its contribution to the evaluation of public policies ? The conclusion recalls the ethical and scientific requirements that are necesssary in the conduct and evaluation of experiments on human behaviour.

Keywords : experiments, reform of the Constitution, public policies, ethics

JEL : C93, I38

pdf 135_Travail_et_Emploi_Gomel_Serverin Téléchargement (921.8 ko)