N° 133 - Revue TRAVAIL et EMPLOI janvier-mars 2013

Généalogies des outils de gestion

Management tools’ genealogies

Introduction

Sarah Ghaffari, Séverine Misset, Fabienne Pavis, Marie Ponnet

pdf 133_Travail_et_Emploi_Introduction Téléchargement (905.3 ko)

« Equal pay for a similar work », le mythe régulateur du salaire au poste dans l’Europe de la CECA (années 1950-1960)

Ferruccio Ricciardi

À partir d’une étude sociohistorique, cet article interroge le projet de régulation sociale qui était sous-jacent à la promotion d’un nouvel outil de gestion du personnel – la job evaluation ou salaire au poste – dans les pays de la Communauté européenne du charbon et de l’acier durant les années 1950-1960. Pour les technocrates européens, l’application de cet outil constitue un préalable technique pour la modernisation du système de la négociation collective sur fond de rationalisation de la main-d’œuvre et de stabilisation des relations professionnelles. L’article montre comment la double « circulation » – transnationale et locale – dont la job evaluation fait l’objet dans le secteur sidérurgique a influencé la conception, l’adaptation, voire la transformation de cette technique. L’inscription de celle-ci dans le jeu de la négociation collective ainsi que dans les processus de mise au point des classifications professionnelles rend compte de sa capacité à répondre ou non aux finalités qu’on lui fixe.

Mots-clés : job evaluation, salaire au poste, Communauté européenne du charbon et de l’acier, CECA, gestion du personnel, négociation collective, relations professionnelles, régulation sociale

“Equal pay for a similar work”, the regulating myth of job evaluation in Europe at the time of the ECSC (1950s-1960s)

Ferruccio Ricciardi

Developing a socio-historical study, this article questions the project of social regulation connected to the promotion of a new tool for personnel management – job evaluation – in the European coal and steel community during the 1950s and 1960s. According to the wishes of European technocrats, the implementation of this tool represented the technical premise to modernize the collective bargaining system, with a view to rationalize the workforce and normalize industrial relations. The article shows how the double “circulation” – transnational and local – job evaluation was subjected to in the steel industry sector, has affected the implementation, the adaptation, and the transformation of this technique. Putting down the job evaluation process in the collective bargaining activity and in the work classification system informs on its (in) ability to meet the goals ascribed to it.

Keywords : job evaluation, European coal and steel community, ECSC, personnel management, collective bargaining, industrial relations, social regulation

JEL classification : N64, J25, M54

pdf 133_Travail_et_Emploi_Ricciardi Téléchargement (1 Mo)

Pourquoi attend-on aux urgences ? Un indicateur du New Public Management aux prises avec la réalité hospitalière

Nicolas Belorgey

Dans le cadre de l’introduction dans le secteur public de méthodes inspirées du secteur privé (« New Public Management »), une agence tente d’imposer à certains services d’urgence l’indicateur du « temps d’attente et de passage des patients » comme reflétant leur plus ou moins bonne organisation. Cet article examine tout d’abord les raisons du recours à cet indicateur, que sa polysémie rend acceptable par une palette d’acteurs variés. Il montre ensuite des cas d’appropriation et de rejet de cet indicateur par les professionnels de santé, ainsi que les raisons de ces positionnements. Il montre enfin que cet indicateur reflète des questions certes organisationnelles, mais aussi médicales et sociales qui sont largement ignorées par ses auteurs.

Mots-clés : hôpitaux, urgences, outils de gestion, indicateurs, nouvelle gestion publique, New Public Management, soignants, action publique

Why do we wait at the emergency room ? A New Public Management indicator and hospital reality

Nicolas Belorgey

A French agency attempts to benchmark emergency services according to their mean waiting time. This paper explains first why this indicator has been chosen. It describes further how this indicator is appropriated or rejected by various physicians or other emergency staff. It shows also how the choice of this indicator entails an underestimation of medical and social factors responsible for problems in contemporary French hospitals.

Keywords : hospital, emergency services, emergency staff, benchmarking, New Public Management, public policy

JEL classification : L21, L32

pdf 133_Travail_et_Emploi_Belorgey Téléchargement (1.2 Mo)

Entre émancipation symbolique et reproduction sociale. Ethnographie d’une formation de « développement personnel »

Hélène Stevens

Derrière un objectif de formation se trouve une réalité plurielle. Que ce soit les responsables qui la conçoivent, les consultants qui l’animent ou les salariés qui la suivent, tous ces acteurs agissent sur la formation et y investissent des dispositions, des convictions, des interrogations et des situations professionnelles et personnelles. L’article analyse ainsi en contexte et de manière longitudinale les formes d’appropriation d’une formation de « développement personnel » dans une grande entreprise informatique, entre le moment de sa création et celui de ses effets quelques mois ou années après la participation des salariés. Il interroge dès lors l’écart éventuel entre les effets attendus et les effets observés, au niveau individuel comme collectif et social.

Mots-clés : outil de gestion, formation, mobilité professionnelle, rapports sociaux, psychologisation

Between symbolical emancipation and social reproduction. Ethnography of a “personal development” course

Hélène Stevens

Behind any training objective, a multi-faceted reality can be found. Whether they are in charge of conceiving the course, animating it, or following it, all the actors involved act upon the training course and invest in it dispositions, convictions, interrogations and both professional and personal situations. In context and in the course of time, from the moment of the course creation until its effects upon the employees of a large IT company a few months or years after they have taken it, the article thus analyses the various ways these employees appropriate the teachings of a “personal development” course. It then studies the gap that may exist between expected and actually observed effects, whether it be at an individual, collective or social level.

Keywords : management tool, training, professional mobility, social interaction, psychologizing

JEL classification : M51, M53

pdf 133_Travail_et_Emploi_Stevens Téléchargement (980.6 ko)

Le bénévolat d’entreprise en France : une rencontre du privé et du public sous influences étasuniennes

Anne Bory

Le « bénévolat d’entreprise » est une forme de mécénat reposant sur la promotion auprès des salariés d’activités associatives, effectuées pendant le temps de travail ou sur le temps libre des salariés, auprès d’associations sélectionnées par l’entreprise. En France, ce type de mécénat est en grande partie le résultat d’une importation étasunienne. Cet article retrace la genèse étasunienne de ces politiques d’entreprise et montre qu’elles se sont développées à l’intersection du monde des grandes entreprises et du « monde social du bénévolat », en bénéficiant d’incitations politiques et fiscales de la part de la puissance publique. À la fois politiques de gestion de la main-d’œuvre et politiques de communication, les politiques de bénévolat d’entreprise témoignent d’évolutions plus larges touchant le monde de l’entreprise, le monde associatif et l’action publique, et participent des relations étroites qui unissent ceux-ci.

Mots-clés : mécénat d’entreprise, politiques de main-d’œuvre, bénévolat, États-Unis

Corporate volunteering policies development in France : US influences at the intersection between private and public sectors

Anne Bory

Corporate volunteering policies consist in promoting non-profit activities among corporate employees, so as to have them participate during their paid or free time – depending on corporations and non-profit activities. French corporate volunteering policies have been designed with a strong US inspiration : they were partly imported from and by US corporations. After a brief historical overview on the development of corporate volunteering in the US, this article shows that, in France, these imported corporate policies have developed at the intersection between the corporate and the non-profit worlds, with the support of various political and fiscal incentives. They also reveal wider evolutions concerning corporate, non-profit and public practices and policies, and numerous interactions existing between these three social worlds. These corporate policies are therefore both conceived for employees, and to promote the corporate world’s public image.

Keywords : corporate philanthropy, workforce policies, volunteering, USA

JEL classification : L31, M14, M55

pdf 133_Travail_et_Emploi_Bory Téléchargement (931.3 ko)