N° 118 - Revue TRAVAIL et EMPLOI avril-juin 2009

Travail et Emploi n° 118 avril-juin 2009 Résumés La réévaluation de la stratégie de l’OCDE pour l’emploi en 2006 : quels enseignements pour la France ? Oecd Jobs Strategy reassessment in 2006 : which policy lessons for France ?

Stimuler l’emploi et les revenus

John P. Martin

L’OCDE a procédé en 2006 à une réévaluation de sa Stratégie pour l’emploi élaborée en 1994. Si les recommandations sont restées inchangées pour l’essentiel, les résultats empiriques obtenus ont ouvert de nouvelles perspectives. L’article les présente en sept points : étendre les mesures d’activation visant les demandeurs d’emploi aux inactifs ; encourager l’emploi des catégories sous-représentées ; s’attaquer à la problématique de l’emploi/flexibilité en privilégiant différentes formules ; stimuler la concurrence sur les marchés de produits pour créer des emplois ; encourager la formation tout au long de la vie ; développer une politique macroéconomique, en interaction avec les réformes structurelles. L’article rappelle qu’il n’y a pas de voie royale et unique pour améliorer les performances du marché du travail. Ces différentes recommandations seront prochainement réajustées pour faire face à la récession économique actuelle.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, activation, demandeur d’emploi, concurrence, marché des produits, réformes structurelles

Bosting Jobs and incomes

John P. Martin

OECD has carried out in 2006 the reassessment of its 1994 Jobs Strategy. The main policy recommendations remained unchanged, but the empirical results have also yielded new insights and policy lessons. The author highlights seven of them : to developp the activation /.mutual obligations approaches, and extend their application to nonworking people ; to remove existing barriers to labour force participation among women, older workers and under-represented groups more broadly ; to resolve the contradiction in between employment security versus flexibility ; to stimulate product market competition to open up many new jobs ; to ensure that training markets function better ; to develop macroeconomic policies. The article reminds that there is more than one model to get a better labour market. These recommendations will be soon readjusted to face the actual economical recession.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies JEL : E24, J40, J68, O50

OECD 1994 JOBS STRATEGY REASSESSMENT

LA REEVALUATION DE LA STRATEGIE POUR L’EMPLOI DE L’OCDE OECD 1994 JOBS STRATEGY REASSESSMENT

La Stratégie de l’OCDE pour l’emploi : points d’accord et zones d’ombre

Olivier Blanchard

Cette contribution est organisée autour de trois thèmes, et cinq remarques. Les trois thèmes : (1) Il faut protéger l’emploi, pas les emplois.(2) Si une carrière normale de travail implique aujourd’hui des changements d’emploi, il faut aider les travailleurs à passer d’un emploi à un autre.(3) L’essentiel de la redistribution en faveur des revenus des salariés peu qualifiés doit être fait par l’impôt négatif, pas par le salaire minimum. Les cinq remarques :(1) Le diable se cache dans les détails. Il faut être réaliste quant à la manière dont les institutions que l’on met en place vont fonctionner.(2) Les institutions voyagent souvent mal.(3) Une structure basée sur un revenu minimum et un impôt négatif, risque de se révéler très coûteuse au cours du temps.(4) Nos discussions ont trop tendance à se concentrer sur les institutions formelles du marché du travail ; la qualité des relations du travail est plus importante.(5) Il est essentiel, pour les pays de la zone Euro, de mettre en place une instance de négociation des salaires, au niveau national, en conjonction avec la politique budgétaire.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, politique publique, institutions du marché du travail, revenu minimum, réforme

OECD job strategy : three themes and five remarks

Olivier Blanchard

This contribution is based on three themes and five remarks. The three themes : (1) What policy makers must focus on is employment, not existing jobs. (2) As most job careers now involve job changes, the system must focus on helping workers achieve these transitions . (3) The way to achieve redistribution at the low end of the wage distribution is to use a negative income tax, and rely on a minimum wage only as a floor. The five remarks : (1) The devil is in the details. Institutions never function the way they were intended, and one must take this into account at the start. (2) Institutions travel poorly from country to country. (3) A negative income tax may prove very costly over time. (4) Informal labor relations matter more than formal labor market institutions. (5) In the euro zone, macro policy at the national level, must rely on two levers, fiscal policy and wage adjustment through national wage negotiations. Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies JEL : E24, J40, J68, O50

L’expérience du chômage : quelles leçons pour la France ?

Richard Layard

Le taux de chômage dépend des caractéristiques de la demande sur le marché du travail. La question principale réside dans la façon dont sont traités les chômeurs. Dans les années 1990, la plupart des pays ont connu une période d’essor économique, mais un niveau élevé de vacance d’emplois s’accompagnait d’un niveau élevé de chômage persistant. Certains pays comme le Danemark, les Pays-Bas ou le Royaume-Uni ont alors pris des mesures décisives pour activer leurs chômeurs, en leur apportant davantage d’aides mais en exigeant aussi d’eux une réponse active. Dans la période de hausse de 2000, ils ont eu des taux de chômage inférieurs de 3 à 4 points. Mais durant la même période, d’autres pays comme la France et l’Allemagne ont fait moins pour augmenter la conditionnalité des bénéfices : ils ont eu des taux de chômage identiques dans les années 2000 à ceux des années 1990. Une baisse soutenue du chômage aux niveaux d’avant la crise demandera des politiques d’activation plus importantes des demandeurs d’emploi. Cela pourra supposer que certains acceptent des emplois moins attractifs, mais ce sera meilleur pour leur bien-être, car le chômage affecte tellement le bonheur que même un moins bon emploi vaut mieux que pas d’emploi du tout.

Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, chômage, politique d’activation, demandeur d’emploi

Unemployment experience : some implications for France

Richard Layard

Average unemployment (over the cycle) is determined by the supply-side features of the labour market. The most important issue is the way in which unemployed people are treated. That is what our research showed in the 1980s. The 1990s confirmed our predictions. Around 1990 most countries had a boom, but high vacancies were accompanied by ongoing high unemployment. Following this disheartening experience, some countries like Denmark, Netherlands and the UK took major steps to activate their unemployed people, by providing more help but requiring an active response as a condition of ongoing help from the state. In the boom of 2000 these countries had unemployment rates 3 or 4 points lower than in 1990. But during the same period other countries like France and Germany did much less to increase the conditionality of benefits and these countries had similar unemployment rates in 2000/1 as in 1990. A sustained fall in unemployment below pre-crisis levels will therefore require more policies to activate the unemployed. This may require that some people take less desirable jobs, but even this will be welfare-enhancing. For unemployment causes so great a reduction in the happiness of those affected that even a less good job is better for happiness than no job at all.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, activation JEL : E24, J40, J68, O50

La réévaluation de la Stratégie de l’OCDE pour l’emploi : deux pistes d’amélioration

Edmond Malinvaud

L’article tire un constat positif de l’évolution des travaux de l’OCDE depuis la stratégie pour l’emploi de 1994, grâce son implication croissante dans l’amélioration des bases de données ou à son rapprochement du monde académique. La recherche d’indicateurs comparatifs, la réflexion sur les phénomènes qui sont en jeu dans la détermination de l’emploi, le souci de tester des hypothèses et d’aboutir à des évaluations quantifiées concourt à élever le niveau information général. L’auteur formule deux suggestions. La première concerne l’emploi fait par l’OCDE de l’économétrie des données de panel, le choix des hypothèses et des variables explicatives. L’autre piste traite des recommandations que l’OCDE adresse à la France pour sa politique relative aux marchés des biens et services. L’article se concentre d’abord sur la méthode retenue pour le calcul d’un indicateur synthétique de l’effet des politiques nationales. Puis il met en question l’objectif préconisé par l’OCDE pour ces politiques, qui devraient viser une concurrence parfaite entre agents privés libres de leurs interventions sur les marchés en question. L’auteur insiste sur le fait que ni l’expérience ni l’analyse économique ne justifient le recours systématique aux privatisations et déréglementations, notamment dans les services confiés à de grandes entreprises publiques (énergie et transports en particulier). L’article conclut avec quelques suggestions, notamment pour la France.

Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, méthodologie, données de panel, réglementation du marché des produits

OECD Jobs Strategy reassessment : two possible ways for improvement

Edmond Malinvaud

This paper draws a positive account form OECD studies following its 1994 employment strategy, through its increasing involvment in data bases improvements as well as investigations close to academic research. Searching for comparative indicateurs, reflecting on phenomena which determine employment, worries about hypotheses testing and about reaching quantitative evaluations combine in raising the level of information in the public. The author signals two tracks for possible improvments. The first one deals with OECD using panel data econometrics and so relying on a corpus of hypotheses and on the explanatory variables then used. The second one concerns OECD recommendations to France about it product market. The article then focus on the method used by OECD for computing a synthetic indicator of the impact of national policies. It next questions the advocated purpose for these policies ; which should aim at perfect competition among private agents, free of choosing their interventions on product markets. The author points to the fact that neither experience nor economic analysis validate a systematic resort to privatizations end deregulations particularly for services allocated to large public enterprises (energy and transports in particular). The article ends with a few suggestions addressed to OECD, particularly about France.

Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, statistical method JEL : E24, J40, J68, O50

ELABORER UNE POLITIQUE MACROECONOMIQUE APPROPRIEE TO SET UP AN APPROPRIATE MACROECONOMIC POLICY

Une politique macroéconomique appropriée…en zone euro

Agnès Benassy-Quéré

Cet article examine en quoi la zone euro a suivi depuis 1999 les recommandations énoncées par l’OCDE en 2006 en matière de macroéconomie : des politiques monétaires et budgétaires saines, réactives au cycle d’activité et en coordination avec les réformes structurelles. Il montre que la politique monétaire a été davantage conforme aux préconisations de l’OCDE que la politique budgétaire. Selon l’auteur, une coordination des politiques budgétaires en Europe devrait s’intéresser à l’équilibre épargne-investissement global de chaque Etat membre et à la composition des recettes et des dépenses publiques, et non simplement au solde budgétaire, fût-il corrigé du cycle.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, politique macroéconomique, politique monétaire, politique budgétaire, zone euro

An appropriate macroeconomic policy … in Euros aera

Agnès Benassy-Quéré

This paper studies whether the Euro area has, since 1999, implemented OECD’s recommendations concerning macroeconomic policies, as formulated in 2006, i.e. sound and counter-cyclical monetary and fiscal policies, in coordination with structural reforms. It argues that monetary policy has been more in line with OECD’s recommendations than has been fiscal policy. Furthermore, according to the author, fiscal coordination within the Euro area should be based on the global saving-investment imbalances of each Member state and also look at the composition of public revenues and expenditures across the Euro area rather than focus only on the fiscal balance, be it cyclically-adjusted or not.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies JEL : E24, J40, J68, O50

Réformes structurelles et politiques macroéconomiques

Charles Wyplosz

Les réformes structurelles et la politique macroéconomique ont peu de points en commun. Les premières doivent donc être conduites indépendamment des secondes, dont l’objet est le lissage des cycles conjoncturels, car leurs effets sont permanents et concernent le long terme. Il est également injustifié d’utiliser la politique macroéconomique de manière expansionniste pour créer des conditions politiques favorables aux réformes structurelles, car ces dernières ont plutôt tendance à être mises en place durant ou juste après un creux conjoncturel. Une implication est que l’appartenance à la zone euro ne peut pas être un frein aux réformes. Au contraire, la perte du taux de change comme instrument est une incitation à réformer pour gagner en compétitivité. Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, politique macroéconomique, réformes structurelles, zone euro

Structural reforms and macroeconomic policies

Charles Wyplosz

There is little connection between structural reforms and macroeconomic policies. Macroeconomic policies only aim at smoothing cyclical fluctuations while structural reforms aim at the long run and have permanent effects. There is not much support either for the view that expansionary macroeconomic policies should be used to create political conditions supportive of reforms. Indeed, the available evidence suggests that reforms are mostly carried out in the lower parts of business cycles or just at the beginning of the expansion phase. These considerations imply that euro area membership cannot be construed as discouraging reforms. In fact, the loss of the exchange rate instrument provides an incentive to seek better competitiveness through structural reforms.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies JEL : E24, J40, J68, O50

Le chômage en Europe : qu’avons-nous appris ?

Daniel Cohen

L’environnement macroéconomique dans lequel nous nous trouvons n’a plus rien à voir avec celui du Job Study publié en 1994 par l’OCDE. Les questions de l’emploi et du chômage ne se posent plus de la même façon. L’article liste un certain nombre d’évolutions importantes. En régime de basse inflation, une notion classique comme le NAIRU n’a plus la même pertinence pour étudier le chômage structurel. Dans le domaine des idées, on est passé de la « one best way » pour atteindre le plein-emploi à une vision selon laquelle il y a plusieurs voies possibles. L’analyse par âge du marché de l’emploi tient une place croissante dans le diagnostic que l’on peut faire de ses dysfonctionnements. Loin de se limiter au contrat de travail, l’explication du chômage des jeunes ou des seniors intègre de nombreux autres facteurs.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, chômage, macroéconomie, catégorie, demandeur d’emploi, public spécifique

Unemployment in UE : what did we learn about it ?

Daniel Cohen

The macroeconomical environment where we are today has nothing to do with Job Study published in 1994 by OECD. Employment and unemployment are not positioned in the same way. This issue lists some main evolutions. When inflation is low, a more classical notion as NAIRU is not as pertinent to explain unemployment. In the field of ideas, we went from the “one best way” to reach full employment to a conception in which there are various possible ways. At last, analysis in age groups of the employment market leads an increasing place in the diagnostic of its disfunctionning. Far to be limited to the labour contract, the explanation for junior and senior unemployment includes many other factors. Comparing productivity in France and USA, the author concludes that underemployment on the French labour market does not mainly result from its institutions.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, unemployment JEL : E24, J40, J68, O50

LES ENTRAVES A L’ACTIVITE ET A LA RECHERCHE D’EMPLOI IMPEDIMENTS TO ACTIVITY AND JOB SEEKING

La Stratégie de l’OCDE pour l’emploi est-elle adaptée à la France ?

Guy Laroque

L’article aborde le sujet sous deux angles, méthode et fond. Sur la méthode, tout expert est confronté à un difficile problème d’impartialité lorsqu’il préconise une politique d’emploi. L’OCDE n’y échappe pas. Un objectif de maximisation de l’emploi conduit par nature à réduire les transferts et privilégier le laissez-faire. Une clarification des objectifs redistributifs implicites retenus par l’organisation pourrait être utile. L’OCDE fait reposer ses diagnostics sur des comparaisons macroéconomiques. Ce type de travaux ne peut rendre compte de l’extrême diversité des situations microéconomiques : il serait souhaitable qu’elle développe les études microéconométriques de l’offre de travail. Sur le fond, les taux d’emploi des adultes (25-55 ans) en France et aux Etats-Unis dans les premières moitiés des années 1970 et 2000 sont proches. Les écarts sont en revanche considérables pour les jeunes et les personnes âgées et mériteraient peut-être davantage d’attention de la part de l’OCDE. Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, transferts, redistribution de revenu, études microéconomiques

Is OECD employment strategy appropriate to France ?

Guy laroque

The paper addresses the question from two sides, method and substance. On the method, any expert faces a partiality issue when dealing with employment policy. Maximizing employment mechanically leads to reducing transfers and advocating laissez-faire. Clarifying OECD’s implicit redistributive objectives might be useful. Also on the method, OECD bases much of its analysis on macroeconomic comparisons. These cannot account for the extreme diversity of microeconomic situations : OECD might usefully develop its microeconometric studies of labor supply. On substance, the employment rates of adults (aged 25-55) in France and in the USA for the first half of the 1970 and 2000 decades look alike. However the differences in employment rates are large for the younger and older segments of the population and might deserve more attention on the part of the OECD. Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, microeconomic study JEL : E24, J40, J68, O50

Supprimer les entraves à l’activité et à la recherche d’emploi

Pierre Cahuc

Pour porter un constat pertinent sur l’emploi en France, il est essentiel d’expliquer la concentration des problèmes d’emploi sur certains groupes démographiques. Les estimations de l’OCDE à partir de données de panel contenant des informations agrégées sur les institutions et les performances de chaque pays depuis plusieurs décennies semblent trop synthétiques pour pouvoir éclairer la situation de chaque pays. L’article préconise la production d’études plus microéconomiques. Une grande partie des préconisations de l’OCDE concernent des interventions globales et s’appuient sur des constats généraux qu’il faudrait étayer. L’article étudie par exemple le poids des valeurs familiales à travers la corrélation entre taux d’emploi et valeurs familiales. La non-application de certaines préconisations de l’OCDE peut s’expliquer par des valeurs culturelles aussi bien que par l’inefficacité d’allocations des ressources. Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, activité économique, recherche d’emploi, facteur culturel

To suppress impediments to activity and job seeking

Pierre Cahuc

To characterize employment in France in an acute way, it is important to explain why unemployment problems are concentrated in some demographic groups. OECD appraisals from panel data including synthetic information about institutions and performances of each country, within several decades, seams to be too much synthetical to enlighten each of them. The article advices more microeconomic studies. Most of OECD advices are related to global interventions and laid on main reports that should be reinforced. This article shows the weight of family values in correlations in between employment rate and family values in the World Value Survey. The fact that some OECD advices are not implemented may be explained through cultural values as well as through inefficient allowances.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, demographic groups JEL : E24, J40, J68, O50

Comment et pour quoi activer les inactifs ?

Hélène Zajdela

La nouvelle stratégie pour l’emploi de l’OCDE (2006) recommande d’étendre aux inactifs les mesures d’activation et d’incitation au travail destinées dans la Stratégie pour l’emploi de 1994 exclusivement aux chômeurs. Cet article analyse tout d’abord les dangers d’accroissement de la pauvreté que la logique de tri, inhérente à ces politiques, engendre si le diagnostic concernant les causes du chômage n’est pas adapté. Il s’interroge ensuite sur la pertinence des mesures d’incitations financières pour accroître les taux d’emploi en France, en se concentrant sur deux publics spécifiques : les allocataires du Revenu Minimum d’Insertion (RMI) ou du futur RSA et les mères d’enfants en bas âge.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, activation, mesures incitatives, taux d’emploi, public spécifique

About work pay policies for the inactive population

Helene Zajdela

In its new version, the OEDC Jobs Strategy (2006) recommends the extension of active labour market and making work pay policies for the inactive population, whereas these measures were exclusively designed for the unemployed in the 1994 OEDC Jobs Strategy.This article first examines the risk of adverse selection, and subsequently of increasing poverty, that these policies could generate if the underlying causes of unemployment are ill-defined. Second, it questions the relevance of financial incentives to increase the employment rate in France, by focusing on two particular target groups : beneficiaries of the French Income Support (Revenu Minimum d’Insertion) and mothers of young children.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, activation policies JEL : E24, J40, J68, O50

Les seniors et l’emploi en France : la fin de l’ajustement par l’âge ?

Antoine d’Autume

La situation des seniors en France est exemplaire des problèmes qu’y rencontre la Stratégie pour l’emploi préconisée par l’OCDE depuis une décennie. Les rigidités diverses sur le marché du travail et les conflits entre la nécessaire indemnisation du chômage et les exigences d’un fonctionnement efficace de ce marché y revêtent une acuité particulière et ont conduit à faire de l’ajustement par l’âge le principal mode de régulation du marché du travail. La France ne parvient donc pas à améliorer son taux d’emploi des 55-64 ans, alors que d’autres pays européens ont obtenu des succès frappants. Le seul moyen de les imiter serait de modifier les incitations des entreprises et des travailleurs, en adoptant des mesures vigoureuses en faveur de la prolongation d’activité. Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, senior, marché du travail, régulation, taux d’emploi, prolongation d’activité

Senior workers and employment in France : relinquishing adjustement through age on the labor market

Antoine d’Autume

The situation of senior workers in France exemplifies the difficulty to implement, in this country, the employment strategy which the OECD advocated for the last decade. Various rigidities on the labor market as well as conflicts between the necessary unemployment compensation and adequate incentives are especially acute on this segment of the labor market. They led to a situation where age became the main adjustment parameter to regulate this market. As a consequence, France is unable to raise its employment rate of 55-64 year-old workers, whereas other European countries have made striking progress in this respect. The only way to achieve similar results is to modify firms and workers incentives, and to implement strong policies favoring a longer working period. Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, older worker, senior JEL : E24, J40, J68, O50

LES OBSTACLES A LA DEMANDE DE MAIN-D’OEUVRE SUR LES MARCHES DU TRAVAIL ET DES RPODUITS IMPEDIMENTS TO WORKFORCE DEMAND ON LABOUR AND PRODUCT MAKET
S’attaquer aux aspects des marchés du travail et des produits qui font obstacle à la demande de main-d’œuvre

Bruno Amable

L’OCDE, à l’occasion de la réévaluation de sa Stratégie pour l’emploi, a réalisé de nombreux tests empiriques qui peuvent influencer le débat sur l’impact des institutions du marché du travail ou des produits et services sur le niveau de l’emploi : rôle des syndicats et de la négociation collective ; possible existence de plusieurs modèles de relation d’emploi ; existence d’un effet négatif du coin fiscal sur l’emploi et préconisations pour le réduire ; impact de la protection de l’emploi sur le niveau de l’emploi, dont il n’y a pas de résultats empiriques convaincant la démontrant, et dont l’importance qu’elle a pris pourrait être exagérée. L’article fournit des pistes d’analyse sur d’autres points que n’ont pas abordés les études de l’OCDE : part du niveau d’éducation moyen, du degré d’indépendance de la banque centrale et de financiarisation de l’économie ; de la concurrence sur le marché des biens et services. Il s’interroge sur le bien-fondé d’une préconisation de mise en œuvre de la flexicurité dans tous les pays.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, marché du travail, institutions, performance de l’emploi

To reform labour and products market institutions restrincting workforce demand

Bruno Amable

In order to achieve its 1994 Jobs Strategy Reassessment, OECD laid many empirical studies : their results might influence debat about the impact of labour-and product-market institutions on employment performances : about union power and structure of collective bargaining, wage-setting policies, taxes and overall taxe wedge ; regulations of employment protection legislation, that empirical data don’t prove and that might be exaggerated. This article provides other possible issues to analyse, that OECD did not study like the educational average, the independence of the European central bank and financialisation of the economy or competition-enhancing on product market. The author argues about the opportunity to implement flexicurity in any country in the same way. Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, workforce demand JEL : E24, J40, J68, O50

Derrière le miracle de l’emploi

Tito Boeri

Les caractéristiques du marché du travail tel qu’il avait été analysé par l’OCDE en 1994 ont connu des transformations radicales. L’Union européenne n’est plus la zone malade de l’OCDE. Contrairement à une opinion répandue, les états membres ont conduit depuis le milieu des années 1990 de multiples réformes de leurs marchés du travail, aboutissant à réduire l’envergure de la protection de l’emploi. Ces réformes produisent des régimes mitigés « 70/30 » qui ont été efficaces en matière d’élévation du taux d’emploi dans ces pays. Mais cette période de « lune de miel » n’est pas loin de son terme, dès lors que les entreprises ne sont plus incitées à constituer des « stocks régulateurs » de contrats flexibles pour s’adapter aux fluctuations de la production. Qui plus est, des marchés du travail duals enferment de nombreux travailleurs dans des emplois à faible investissement en capital humain et fortement exposés aux risques du marché du travail. Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, réforme, marché du travail, protection de l’emploi, contrat flexible

Behind the Job miracle

Tito Boeri

There has been a sea change with respect to the labour market conditions discussed in the 1994 OECD Jobs Study. Europe is no longer the sick man of the OECD. Contrary to common wisdom, since the mid-1990s EU countries have carried out many reforms of their labour markets reducing the overall degree of employment protection. These reforms are creating two-tier regimes that have been successful in increasing employment rates in Europe. But this honeymoon is likely to be over soon as firms have no longer incentives to build up a “buffer stock” of flexible contracts to accommodate output fluctuations. Moreover, dual labour markets segregate many workers in jobs offering little incentives for human capital investment and highly exposed to labour market risk. Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies JEL : E24, J40, J68, O50

Remarques sur l’efficacité des « politiques de demande »

Gilles Saint-Paul

Cet article discute l’efficacité des « politiques de demande » (entendues au sens large) dans la lutte contre le chômage. On montre que si ces politiques peuvent avoir des effets positifs sur l’emploi elles ne sont pas susceptibles de remédier aux dysfonctionnement fondamentaux du marché du travail, qui se traduisent avant tout par une durée élevée du chômage et l’existence de rentes au profit des travailleurs en place.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, politique de demande, emploi, marché du travail, durée du chômage

About demand policies efficacity

Gilles Saint-Paul

This article discusses the efficiency of « demand policies » (in a broad sense) in fighting unemployment. While they may have positive effects on employment, they do not tackle the root problem of unemployment which is the existence of rents for incumbent workers and the associated low rate of job finding for the unemployed.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, demand policies JEL : E24, J40, J68, O50

LE DEVELOPPEMENT DES QUALIFICATIONS ET DES COMPETENCES DES TRAVAILLEURS TO DEVELOPP WORKERS SKILLS AND QUALIFICATIONS

Prévenir des gâchis de compétences et qualifications en France

Philippe Askenasy

Augmenter les qualifications des travailleurs, assurer une meilleure adéquation entre offre et demande de compétences et qualifications font dans leur principe consensus. Ils sont amplement mis en œuvre dans les différents pays de l’OCDE, dont la France, qui ont fait des efforts importants notamment pour la formation initiale. Cette communication suggère que ces efforts sont insuffisamment accompagnés de politiques prévenant des gâchis de compétences et de qualifications : prospective efficace des métiers, gestion des cycles de demande, préservation de la santé des travailleurs.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, compétence, qualification, prospective, santé au travail, demande de travail

Policies avoiding to spoil skills and qualifications in France

Philippe Askenasy

Improving workers qualifications and the adequacy between supply and offering of skills and qualifications are largely accepted and enforced in the OECD countries. They develop significiant efforts, especially in educational policies, as in France. This article suggests that these efforts are not sufficiently supported by policies avoiding to spoil skills and qualifications : job prospective, smoothing the impact of business cycles on job demand, occupational health and safety promotion.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, skill, qualification JEL : E24, J40, J68, O50

Le cas français : approfondir les connaissances empiriques pour mieux cibler la formation

Bruno Crépon et Marc Ferracci.

L’article aborde la stratégie de l’OCDE en matière de formation. L’OCDE plaide en faveur d’une accumulation continue de capital humain et ses recommandations tendent à renforcer les incitations des entreprises et des individus à investir dans le capital humain. Si les chiffres confortent l’analyse de l’OCDE concernant l’inégalité d’accès à la formation, c’est moins vrai concernant l’efficacité des politiques de formation elles-mêmes. L’article pose la question essentielle de l’évaluation des dispositifs de formation comme instrument de lutte contre le chômage de longue durée, pour laquelle les auteurs estiment qu’on ne dispose pas d’informations de qualité permettant d’apprécier l’effet des formations sur les parcours professionnels. Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, formation professionnelle continue, égalité d’accès, efficacité, évaluation

To study thoroughly empirical knowledges to improve continuing training in France

Bruno Crépon and Marc Ferracci.

The issue is about OECD’S strategy about contuining training. OECD is recommending a continue accumulation of human capital reinforcing the incentives towards the firms and the individuals to invest in human capital. Data agree the OECD analysis about a non equal access to continuing training, but it is not true concerning policies efficacy. This article considers as outstanding the training systems assessment, as a fighting device against long-term unemployment. The authors think that we don’t have enough pertinent information in order to estimate the effect of trainings regarding professional trajectories. Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, macroeconomic policies, continuing training JEL : E24, J40, J68, O50

FLEXIBILITE ET SECURISATION DES TRAJECTOIRES PROFESSIONNELLES FLEXIBILITY AND SECURITY OF THE EMPLOYMENT TRANSITIONS

Flexibilité et sécurité : nouvelles stratégies d’acteurs

Jacques Freyssinet

Le succès actuel du concept de flexicurité repose sur son caractère polysémique. La conciliation entre flexibilité et sécurité de l’emploi peut être construite sur trois socles différents. Elle peut résulter de la mobilité au sein de marchés internes du travail. Elle peut reposer sur des qualifications transférables qui garantissent des mobilités sur les marchés externes du travail. Elle peut s’organiser dans le cadre de marchés locaux du travail diversifiés. Les stratégies des acteurs sociaux et les politiques publiques révèlent de multiples combinaisons entre ces trois logiques. Il est essentiel d’apprécier dans quelle mesure ces trois logiques sont complémentaires ou contradictoires. L’expérience montre que les complémentarités ne peuvent être construites que sur la base de négociations multidimensionnelles qui portent sur des engagements de moyen terme et qui définissent des échanges cohérents de contreparties.
Mots clés : OCDE, stratégie pour l’emploi, flexicurité, flexibilité, trajectoires professionnelles

Flexibility and security : what strategies ?

Jacques Freyssinet

The present success of the concept of flexicurity is based on is polysemic nature. The conciliation between flexibility and security of the employment relation can be built up on three bases. She can be the result of mobility within internal labour markets. She can depend on transferable skills or qualifications which secure mobility on external labour markets. She can be organized within diversified local labour markets. Social actor’s strategies and public policies show various forms of combining these three logics. It is essential to assess the relations between them : complementarities or contradictions ? Experience told us that complementarities can be built only on the basis of multidimensional negotiations which focus on medium term commitments and determine coherent trade off between social actors.
Keywords : OECD, Jobs Strategy, labour market, employment, reform, flexicurity JEL : E24, J40, J68, O50