Évaluation des politiques d’emploi : la deuxième génération des panels des bénéficiaires

JPEG - 6.7 ko

La politique de l’emploi s’est largement développée depuis le milieu des années soixante dix, en particulier avec l’essor des politiques dites « actives ». Celles-ci ont d’abord pris la forme de politiques ciblées sur des publics spécifiques ou sur des emplois. Puis au cours des années quatre-vingt-dix, les mesures générales d’abaissement du coût du travail ont acquis une position importante même si une forte intervention des pouvoirs publics sur le champ des dispositifs s’est maintenue au cours de cette période.

Certes les dépenses publiques consacrées aux politiques d’emploi ciblées ont tendance à décroître depuis plusieurs années. Mais elles restent supérieures aux dépenses liées aux allégements généraux de cotisations sociales qui sont, elles, en croissance régulière. Les attentes créées par le déploiement des actions mises en oeuvre pour lutter contre le chômage et leur coût considérable ont suscité une forte demande d’évaluation : si les travaux consacrés aux mesures générales ont largement alimenté le débat public et aussi de nombreuses polémiques au cours des dernières années, l’attention portée aux effets sur l’emploi des dispositifs spécifiques n’a pas faibli depuis leur apparition.

Document d’étude n° 95 - Évaluation des politiques d’emploi : la deuxième génération des panels des bénéficiaires