Allègements généraux de cotisations sociales et emploi peu qualifié : de l’impact sectoriel à l’effet macro-économique

JPEG - 6.7 ko

Cet article analyse l’impact des allégements généraux de cotisations sociales sur l’emploi peu qualifié (de 1993 à 1997) en tenant compte du fait qu’ils ont inégalement profité aux différents secteurs de l’économie. De fait, ils ont majoritairement bénéficié au tertiaire, secteur dans lequel la part de l’emploi peu qualifié s’est stabilisée alors qu’elle continuait à se contracter dans l’industrie. Au total,la prise en compte des interactions entre les secteurs ne modifie pas fortement l’évaluation du nombre d’emplois peu qualifiés créés par les allégements de cotisations sociales. Ces interactions sont pourtant bien à l’œuvre, mais les effets d’entraînement et de concurrence existant entre les secteurs ont tendance à se compenser.

Document d’études n° 103 - Allègements généraux de cotisations sociales et emploi peu qualifié : de l’impact sectoriel à l’effet macro-économique