Zones franches urbaines en 2005

des embauches encore fortement concentrées dans les anciennes ZFU

JPEG - 7.6 ko

En 2005, dans les 79 zones franches urbaines (ZFU) de France métropolitaine, 13 500 embauches ont donné lieu à une exonération spécifique de cotisations sociales, soit une progression de 13 % par rapport à 2004. Malgré le doublement du nombre de ZFU au 1er janvier 2004, les anciennes ZFU concentrent encore près de 80 % des recrutements

Les salariés recrutés en ZFU le sont toujours majoritairement dans les services aux entreprises et la construction. Dans les nouvelles ZFU, les recrutements s’orientent toutefois davantage vers des postes d’employés dans les secteurs du commerce ou des services aux particuliers.

Un peu plus d’un quart des embauches concernent les résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville.
Ces salariés sont plus jeunes, moins diplômés et plus souvent au chômage avant l’embauche que l’ensemble des salariés embauchés.

- Premières Synthèses 2007-26.1 - Zones franches urbaines en 2005 : des embauches encore fortement concentrées dans les anciennes ZFU