Une légère baisse des dépenses de formation professionnelle en 2002

JPEG - 7.6 ko

En 2002, l’effort de la nation en matière de formation professionnelle et d’apprentissage s’amenuise encore : avec 1,43 % de la richesse nationale, il retrouve un niveau proche de celui de 1988.En 2002, l’effort de la nation en matière de formation professionnelle et d’apprentissage s’amenuise encore : avec 1,43 % de la richesse nationale, il retrouve un niveau proche de celui de 1988.

Les dépenses de formation de l’Unédic atteignent plus d’un milliard d’euros. Elles ont doublé en un an car cet organisme a élargi ses compétences en matière de formation, suite à la mise en place du Plan d’Aide au Retour à l’Emploi (PARE). En contrepartie, les dépenses de l’État se réduisent : -7,7 % hors dépenses de formation de ses propres agents. Après dix années de croissance soutenue, les dépenses des entreprises se stabilisent. Celles-ci recourent de plus en plus fréquemment aux organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) pour l’organisation des formations.
Les financements en faveur des jeunes se replient, avec la baisse des entrées en alternance. En revanche, les sommes consacrées à la formation des demandeurs d’emploi se stabilisent. Elles avaient fortement baissé au cours des années précédentes.

- Premières Synthèses 2005-09.1 - Une légère baisse des dépenses de formation professionnelle en 2002