Un salarié sur six estime être l’objet de comportements hostiles dans le cadre de son travail

JPEG - 7.6 ko

17 % des salariés déclarent être l’objet d’un comportement systématiquement hostile de la part d’une ou plusieurs personnes dans leur travail. Ces situations difficiles peuvent être un facteur de risque pour leur santé psychique. Les salariés peu qualifiés sont plus concernés par ce type de comportement que les autres, alors que les salariés aux âges intermédiaires et dans les petits établissements le sont moins.

Cependant, ces comportements hostiles surviennent surtout quand les contraintes hiérarchiques sont fortes, et le rythme de travail intense. Ils sont également plus fréquents quand les salariés jugent défectueuse l’organisation du travail et quand ils signalent un manque de soutien de la part des collègues et de la hiérarchie.

- Premières Synthèses 2008-22.2 - Un salarié sur six estime être l’objet de comportements hostiles dans le cadre de son travail