Tenter un diplôme au cours de sa carrière : peu d’occasions pour les salariés

JPEG - 7.6 ko

Entre mai 1998 et mai 2003, 1 700 000 actifs âgés de 18 à 65 ans ont accédé à une formation débouchant sur une certification, soit 6 % des actifs ayant achevé leurs études initiales depuis au moins cinq ans.

C’est au cours des dix premières années de leur vie active que salariés et demandeurs d’emploi accèdent le plus à une formation certifiante. Le diplôme et la qualification sont moins discriminants pour l’accès à la certification que pour l’accès à la formation continue en général.

Les seniors restent majoritairement en dehors de ce type de formation : entre 1998 et 2003, moins de 2 % des actifs de plus de 50 ans ont eu accès à une formation certifiante. Les demandeurs d’emploi se forment moins que les salariés, mais leurs formations sont souvent plus longues et plus fréquemment certifiantes. De fait, les salariés ont peu d’opportunités de préparer un diplôme. Ne pas travailler un certain temps accroît les chances d’accéder à une formation certifiante.

Premières Synthèses 2008-14.3 - Tenter un diplôme au cours de sa carrière : peu d’occasions pour les salariés