"Soutien à l’emploi des jeunes en entreprise" : Bilan fin 2005

JPEG - 7.6 ko

Entre juillet 2002 et décembre 2005, 269 500 jeunes ont été embauchés dans le cadre du dispositif « Soutien à l’emploi des jeunes en entreprise » ou « Contrat jeune en entreprise ». Après une montée en charge rapide au cours des premiers mois, le rythme des entrées a nettement ralenti : 62 000 jeunes ont signé un contrat en 2005, soit 9 % de moins qu’en 2004 et 30 % de moins qu’en 2003.

La modulation de la prime versée aux entreprises à partir d’avril 2005 s’est accompagnée d’un léger accroissement de la part des jeunes non qualifiés dans les embauches : 21,4 % après avril 2005 contre 20,6 % depuis la création du dispositif.

Seuls 37 % des contrats signés au deuxième semestre 2002, soit 18 000 contrats, sont arrivés au terme des trois ans de versement de l’aide.

Les autres ont été rompus auparavant. 13 % des contrats, signés entre juillet 2002 et décembre 2005, ont été rompus dans les trois mois suivant l’embauche et 23 % dans les six mois. Près de deux fois sur trois, la démission du jeune est à l’origine de la rupture.

Premières Synthèses 2007-02.2 - "Soutien à l’emploi des jeunes en entreprise" : Bilan fin 2005