« Soutien à l’emploi des jeunes en entreprise » : bilan fin 2004

JPEG - 7.6 ko

Entre juillet 2002 et décembre 2004, un peu plus de 200 000 jeunes ont été embauchés dans le cadre du dispositif « Soutien à l’emploi des jeunes en entreprise ». Après une montée en charge rapide au cours des premiers mois, le rythme des entrées a ralenti.

Les profils des bénéficiaires et des employeurs se sont peu modifiés depuis la mise en place de la mesure. Les embauches se concentrent plutôt sur les jeunes les plus diplômés au sein du public éligible. 13 % des contrats sont rompus dans les trois mois suivant l’embauche et 22 % dans les six mois. La démission est à l’origine de près de deux ruptures de contrat sur trois. Pendant la période d’essai, le contrat est plus fréquemment interrompu pour les jeunes au chômage avant leur entrée en dispositif.

Premières Synthèses 2005-32.3 - « Soutien à l’emploi des jeunes en entreprise » : bilan fin 2004