Recul des taux d’entrée et de sortie dans les mouvements de main-d’œuvre au 3e trimestre 2014

JPEG - 2.6 ko

Au 3e trimestre 2014, pour les établissements de 1 salarié ou plus, le taux de rotation de la main-d’œuvre, moyenne des taux d’entrée et de sortie, s’établit à 15,0 %. Il est en baisse de 0,6 point par rapport au trimestre précédent. Le taux d’entrée diminue de 0,7 point pour atteindre 15,0 %, sous l’effet d’une baisse du taux d’entrée en CDD (-0,7 point à 12,6 %), tandis que le taux d’entrée en CDI reste stable à 2,4 %. Le taux de sortie perd également 0,7 point, à 14,9 %, essentiellement sous l’effet de la diminution des sorties pour fin de CDD (-0,7 point).

La part des CDD dans les embauches se replie de 0,7 point après trois années consécutives de hausse. Elle se situe à 83,9 %.

Au 3e trimestre 2014, les ruptures conventionnelles ont représenté 17,9 % des fins de CDI pour licenciement, rupture conventionnelle ou démission.

Dares Indicateurs 2015-011 - Recul des taux d’entrée et de sortie dans les mouvements de main-d’œuvre au 3e trimestre 2014