Prévenir l’éloignement du marché du travail, le PAP confronté à la durée

JPEG - 7.6 ko

Le projet d’action personnalisé (PAP), proposé à tous les demandeurs d’emploi depuis juillet 2001, vise à prévenir le chômage de longue durée par un suivi individualisé. Les personnes encore au chômage au bout de six mois bénéficient d’un « entretien d’actualisation » dit PAP02.

Dans les seize mois qui suivent le PAP02, les actions du service public de l’emploi s’intensifient dans la majorité des cas : deux tiers des demandeurs d’emploi ont bénéficié d’une prestation après l’entretien d’actualisation, contre seulement un tiers avant. Néanmoins, un quart des personnes n’ayant pas travaillé depuis le PAP02 n’ont reçu aucune prestation. Pour les demandeurs d’emploi qui s’installent dans un chômage durable, la difficulté est de maintenir une intensité d’accompagnement compatible avec les moyens disponibles. La vocation préventive du dispositif se complète alors d’une fonction mobilisatrice, visant à maintenir le lien avec le marché du travail et avec les institutions chargées d’en faciliter l’accès.

Les usagers restent sensibles aux efforts déployés par les services de l’emploi qu’ils jugent généralement utiles. Leurs opinions sur le dispositif se dégradent toutefois au fil du temps avec, pour certains, l’épreuve du chômage de longue durée.

Premières Synthèses 2006-04.1 - Prévenir l’éloignement du marché du travail, le PAP confronté à la durée