Plus de trois établissements sur quatre déclarent évaluer les risques professionnels

JPEG - 7.6 ko

Plus des trois quarts des responsables d’établissement d’au moins 20 salariés déclarent avoir rédigé un document d’évaluation des risques professionnels en 2004. Cependant, les salariés et leurs représentants n’en sont pas toujours bien informés. La présence d’un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) favorise la démarche d’évaluation des risques, mais le quart des établissements assujettis n’a pas mis en place ce comité.

Deux établissements sur trois ont négocié sur les conditions de travail entre 2002 et 2004, et près de trois sur quatre quand existe un CHSCT. Les salariés perçoivent bien l’activité des CHSCT, même s’ils s’adressent en priorité à leur hiérarchie lorsqu’ils rencontrent un problème concernant leurs conditions de travail.

- Premières Synthèses 2007-09.3 - Plus de trois établissements sur quatre déclarent évaluer les risques professionnels