Négociations collectives et grèves en 2006 dans le secteur marchand

La question salariale au centre des négociations d’entreprise et des grèves

JPEG - 7.6 ko

En 2006, la moitié des entreprises de 50 salariés ou plus a ouvert une négociation collective, contre 8 % de celles de dix à 50 salariés. Cette proportion atteint 77 % dans les entreprises où il existe au moins un délégué syndical. Les négociations ont débouché sur la signature d’au moins un accord dans l’année pour les trois quarts des entreprises ayant négocié.

En 2006, les grèves dans les entreprises sont en recul : le nombre de journées non travaillées pour fait de grève s’élève à 116 jours pour 1 000 salariés, soit une baisse de 23 % par rapport à 2005. La question salariale demeure le premier thème évoqué, tant dans les accords d’entreprise signés en 2006 que dans les revendications exprimées lors des grèves.

Premières Synthèses 2008-27.3 - Négociations collectives et grèves en 2006 dans le secteur marchand : la question salariale au centre des négociations d’entreprise et des grèves