Négociations collectives et grèves dans les entreprises du secteur marchand en 2007

JPEG - 7.6 ko

En 2007, comme en 2006, près de 15 % des entreprises de dix salariés ou plus ont ouvert au moins une négociation collective. Cette proportion atteint 80 % dans les entreprises où il existe un délégué syndical.

La part des entreprises ayant connu une grève reste stable à près de 2 % en 2007, mais le nombre de journées individuelles non travaillées pour fait de grève augmente, passant de 117 à 128 jours pour 1 000 salariés entre 2006 et 2007. Cette hausse est due à des conflits importants dans le secteur des transports.

La question salariale occupe une place croissante dans les accords d’entreprise, et plus encore dans les revendications exprimées lors des grèves.

La production d’indicateurs sur la négociation d’entreprise et les grèves par regroupement de conventions collectives (CRIS) permet d’apporter un éclairage nouveau sur les spécificités des relations professionnelles en entreprise selon l’appartenance aux diverses branches professionnelles.

- Premières Synthèses 2009-18.2 - Négociations collectives et grèves dans les entreprises du secteur marchand en 2007