Mouvements de main-d’œuvre et recours au chômage partiel entre 2009 et 2011

GIF - 3.9 ko

Le chômage partiel, dispositif qui permet aux entreprises confrontées à des difficultés économiques passagères de réduire temporairement l’activité de tout ou partie de leurs salariés, a été fortement utilisé depuis la fin 2008, en particulier par les établissements industriels.

Entre 2009 et 2011, les établissements de 10 salariés ou plus utilisateurs du dispositif ont connu moins d’embauches en CDD et en CDI et moins de fins de CDD que l’ensemble des établissements d’au moins 10 salariés. En revanche, les sorties pour ruptures conventionnelles et départs en retraite ont été plus nombreuses dans les établissements ayant recours au chômage partiel. En moyenne, les sorties pour licenciements économiques ont également été plus importantes dans les établissements utilisateurs.

Toutefois, le recours au chômage partiel s’accompagne d’un moindre taux de licenciement économique lorsque le dispositif est fortement utilisé, c’est-à-dire quand une part élevée des salariés de l’établissement est concernée, ainsi qu’en cas de recours répété plutôt que ponctuel.

Dares Analyses 2014-008 - Mouvements de main-d’œuvre et recours au chômage partiel entre 2009 et 2011