Les zones franches urbaines en 2003 : un dynamisme impulsé par la vigueur des nouvelles implantations

JPEG - 7.6 ko

En 2003, près de 8 400 salariés ont été recrutés par des établissements implantés en Zone franche urbaine (ZFU), ce qui représente une progression de 6 % par rapport à 2002.

L’Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais et la Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec près de six embauches sur dix, sont les régions les plus utilisatrices. La part de cette région dans les recrutements se renforce (+6 points), alors que celle de la région Nord-Pas-de-Calais diminue (-6 points).

20 % des embauches s’effectuent dans un établissement nouvellement implanté. Le profil des salariés recrutés reste proche de celui en 2002 : sept sur dix sont des hommes, près de la moitié a moins de trente ans, et 30 % sont sans qualification. Les postes offerts se situent principalement dans le secteur de la construction et dans celui des services aux entreprises. Ce sont souvent des postes d’ouvriers et, très majoritairement, des contrats stables.

Premières Synthèses 2005-19.1 - Les zones franches urbaines en 2003 : un dynamisme impulsé par la vigueur des nouvelles implantations